Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La Patrie rend hommage aux 14 soldats tombés au champ d’honneur à Kafolo

Publié le jeudi 2 juillet 2020  |  AIP
Attaque
© Abidjan.net par Marc Innocent
Attaque à kafolo: cérémonie d`hommage aux militaires tombés sur le champ de bataille
Abidjan le 02 Juillet 2020. La place d`armes de l`état major des armées a abrité la cérémonie d`hommage aux militaires tombés lors de l`attaque terroriste perpétrée à Kafolo dans la Nord du pays


Abidjan - Le Chef suprême des Armées, Alassane Ouattara, a rendu un hommage, jeudi, au nom de la patrie ivoirienne, aux 14 soldats "morts en héros" après une attaque terroriste, dans la nuit du 10 au 11 juin, dans leur cantonnement à Kafolo (Nord).

Dans son oraison funèbre, le Général de Brigade, chef d'état-major de l'armée de terre, Dem Aly Justin, a salué la mémoire des soldats de l'armée de terre et de la gendarmerie, " partis bien trop tôt, bien trop vite" et qui ont payé "de leur vie au champ d'honneur" .

Le Président de la République a remis aux familles éplorées des drapeaux de la nation, avant de déposer une gerbe de fleurs en mémoire des neuf Maréchaux des Logis (MDL) en Chef, deux Sergents Chefs, un MDL, deux brigadiers des armées ivoiriennes.

Ces militaires morts en mission commandée ont été décorés à titre posthume de la médaille de Chevalier dans l'Ordre national par le ministre d'Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko.

"Nous confions à vos familles les insignes de vos grades", a déclaré le ministre d'Etat, accompagné du chef d'état-major adjoint des Armées, Général de Corps d'armée, Lassina Doumbia, et du commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, le Général de Division, Alexandre Apalo Touré.

Cette cérémonie d'hommage concerne 11 militaires du Bataillon d'artillerie sol-air (BASA), deux autres du quatrième bataillon d'infanterie de Korhogo et un gendarme de l'escadron mobile de Kong.

Les troupes des Forces armées de Côte d'Ivoire et de la gendarmerie nationale ont marqué leur participation, avec la présence d'une session du bataillon d'artillerie sol air, qui a payé le lourd tribut, lors de cette attaque meurtrière.

Les 84 porteurs des cercueils sont issus de toutes les unités de la classe d'Abidjan, à savoir le premier Bataillon d'infanterie d'Akouedo, le premier Bataillon blindé, le premier Bataillon commando parachutistes, le Bataillon d'artillerie sol air et l'Escadron de Koumassi pour montrer la solidarité des troupes. Le retrait du drapeau national a mis fin à la cérémonie de souvenir et de reconnaissance.

(AIP)

nmfa/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment