Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Amélioration des recettes de l’Etat, lutte contre la fraude douanière: dix agents formés durant deux mois sur les contrôles à posteriori à l’initiative du le Guichet Unique du Commerce

Publié le lundi 7 septembre 2020  |  Abidjan.net
Clôture
© Autre presse par DR
Clôture du séminaire de formation des agents de la direction générale des douanes sur le contrôle à posteriori
Abidjan le 04 Septembre 2020. La salle de conférence du guichet unique du commerce extérieur (GUCE) a abrité la cérémonie de clôture du séminaire de formation des agents de la direction des enquêtes douanières sur le contrôle à posteriori.


Suite à un séminaire de renforcement de capacités qui s’est tenu du 9 juin au 19 aout 2020, 10 agents de la direction des enquêtes douanières ont reçu ce vendredi 04 septembre 2020, leur parchemin de fin de participation avec les compliments de leurs supérieurs.

Cet atelier, qui se tenait deux jours par semaine, a été mis en oeuvre par le Ministère du Commerce à travers le Guichet Unique du Commerce (GUCE) en partenariat avec la Direction Générale des douanes représentée par la Direction des Enquêtes Douanières.

« Ces parchemins sont venus confirmer et féliciter chacun des participants pour leur disponibilité, la forte implication mais aussi matérialiser les connaissances acquises durant ces quelques semaines » s’est réjoui Guy Serge Manouan, Directeur Général du Guichet Unique.

Pour lui, « chaque fois qu’ils les verront, ils se souviendront des formations, des conseils et des pratiques dispensés et en feront un bon usage » afin que tout ce savoir puisse être utilisé à bon escient et que cela concoure à la réussite de leurs missions respectives, pour le grand bonheur de leur tutelle.

Des propos soutenus par le Colonel Méité Yacouba, directeur des enquêtes douanières qui a remercié les initiateurs que sont la Direction générale des Douanes et le Guichet unique du commerce extérieur. « Notre mission est de lutter contre la fraude documentaire a posteriori. Nos agents ont renforcé leurs capacités en matière de lutte contre la fraude et pour l’amélioration des recettes de l’Etat dans le cadre des contrôles à posteriori. »

Dans la mission de la direction des enquêtes douanières qui essaie de vérifier si toutes les opérations ont été correctement effectuées, « nous aurons l’occasion d’évaluer l’impact dans les mois à venir afin de vérifier si les agents ont bien assimilés les techniques et les outils qui leurs ont été présentés durant ce séminaire » a-t-il assuré.

« Nous rassurons nos supérieurs que nous allons mettre en oeuvre tous les outils que nous avons appris durant ce séminaire pour la performance de nos services » quant à elle rassuré le Commandant Gnadou Sabine, Cheffe de bureau en charge des opérations de vérifications après dédouanement dans les entreprises industrielles.

Depuis des années la douane ivoirienne s’est inscrite dans un processus de célérité des dédouanements qui a exigé la main levée des marchandises dans les frontières, les ports et aéroport. Aujourd’hui, seulement 20% des opérations bénéficient d’un contrôle physiques.

PR
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment