Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La région du Bélier se dote d’un plan stratégique pour la restauration de ses paysages forestiers

Publié le dimanche 6 decembre 2020  |  AIP


Yamoussoukro– Le processus de mise en œuvre d’une politique cohérente de reforestation de la région du Bélier s’est achevé le vendredi 4 décembre 2020 à Toumodi par l’adoption d’un plan stratégique régional de restauration des paysages forestiers.

Les activités agricoles, l’exploitation forestière illégale, l’exploitation pour la production d’énergie de cuisson, les feux de brousse et l’orpaillage ont fortement contribué à la perte de la couverture forestière du Bélier. A titre d’exemple entre 2001 et 2013, les surfaces forestières de la région ont été réduites de 9200 ha et son taux de déforestation est estimé à 767 ha par an.

Le plan stratégique entend contribuer à la restauration de ce paysage tout en assurant la sécurité alimentaire et la création de revenus supplémentaires pour les communautés rurales.

« Grâce à ce travail, nous savons d’où nous venons, qui nous sommes, ce que notre région est et nous voyons déjà les pistes pour aller de l’avant pour que demain soit meilleur en prenant en compte l’environnement afin de sauvegarder le patrimoine, afin de faire en sorte que les générations futures ne souffrent de nos actes ou de ceux de nos parents », a déclaré le président du conseil régional, Pascal Yebouet.

Il a promis que le conseil va s’approprier le nouvel outil afin de dégager rapidement des projets en vue d’aller à la conquête des bailleurs de fonds « pour que effectivement de façon concrète, des actions soient posées afin que la population voit que son mieux-être a été pris en compte, sera assuré et que nos enfants vivront dans une région bonne, prospère, résiliente dans laquelle ils seront capables eux aussi de pouvoir tirer profit pour se nourrir tout en protégeant l’environnement ».

La région du Bélier a bénéficié d’un financement du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour élaborer son plan stratégique de restauration du paysage forestier dont la conception a nécessité la mise en place d’un cadre de dialogue opérationnel et permanent dans ses quatre départements, Djèkanou, Didiévi, Tiébissou et Toumodi.

gso/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment