Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Matérialisation des frontières entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso : les membres de la commission mixte paritaire des deux pays installés officiellement

Publié le samedi 20 fevrier 2021  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par Cyprien K.
Cérémonie d`Installation des membres de la commission mixte paritaire de la Côte d`Ivoire et le Burkina Faso
Vendredi 19 février 2021. Abidjan. Les membres de la Commission Mixte Paritaire de Matérialisation de la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso (CMPM/CI-BF), ont été installés officiellement ce vendredi à l’Auditorium de la Primature à Abidjan-Plateau.


Le général de corps d’armée Vagondo Diomandé, ministre de l’intérieur et de la sécurité représentant le Premier Ministre Hamed Bakayoko, président de la Commission Nationale des Frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI) avec son homologue Ministre d’État, Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation du Burkina Faso M. Sawadogo Pengdwendé Clément , ont procédé à l’installation officielle des membres de la Commission Mixte Paritaire de Matérialisation de la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso (CMPM/CI-BF), ce vendredi 19 février 2021 à l’Auditorium de la Primature à Abidjan-Plateau.

Cette commission composée de 20 membres dont dix par pays, "une fois installée, saura apporter des réponses définitives aux différends frontaliers évoqués et qui sont imputables à des incompréhensions réciproques; (...) et faire des frontières, non pas des barrières, mais plutôt des passerelles, pour une meilleure intégration sous régionale au bénéfice de nos population", a laissé entendre le Gle Vagondo Diomandé.

C’est pourquoi il a invité les membres de la CMPDF/CI-BF à œuvrer pour atteindre les objectifs visés dans les délais fixés. Et ce, pour le tracé définitif de la frontière entre les deux pays, qui partage une frontière terrestre internationale continue de 584 kilomètres.

La mission assignée aux commissions des deux États consiste à délimiter et démarquer les frontières avec leurs voisins, mais aussi la mise en œuvre de la coopération transfrontalière dans divers domaines, en vue de prévenir les conflits entre les États et les populations vivant dans les zones frontalières.

Cette cérémonie de lancement officiel des activités de cette commission qui se déroule dans un contexte de récurrence de la menace terroriste et de velléités d’annexion du territoire ivoirien. Mais des travaux effectués en amont ont permis de définir la méthodologie de travail et d’adopter le plan d’actions de la CMPM/CI-BF pour les 03 prochaines années.

Le ministre d’État burkinabé, Sawadogo Pengdwendé Clément s’est félicité de l’installation de cette commission. Pour lui, Ce processus va à terme garantir la cohabitation pacifique entre les peuples des deux pays. Il a par ailleurs relevé les enjeux économiques de ce projet liés aux échanges transfrontaliers, mais aussi sécuritaires liés au terrorisme à la propagation du terrorisme en Afrique de l’Ouest et dans la région sahélienne.



Créée par décret n 2017-462 du 12 juillet 2017, la Commission Nationale des Frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI) a pour mission d’assister le gouvernement dans la conception, la définition et la mise en œuvre des politique et stratégie nationales.

Cyprien K.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment