Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un contrat de bail pour mettre fin aux occupations illégales des habitations du Lycée moderne Goffry à Sassandra

Publié le samedi 15 mai 2021  |  AIP


Des contrats pour des professeurs et éducateurs occupant illégalement les habitations du Lycée moderne Goffry à Sassandra ont été remis à chacun des trois syndicats de l'enseignement secondaire, a confié, vendredi 14 mai 2021, le proviseur de l’établissement, Berthé Abdoulaye, au cours d’un entretien avec l’AIP.

Pour sa première année à la tête de cet établissement, M. Berthé a décidé de mettre fin à cette situation illégale. Il estime que les professeurs et éducateurs titularisés et totalisant de nombreuses années d'ancienneté bénéficient d’une indemnité de logement avec laquelle ils peuvent aisément se trouver un toit.

« Ce sont les stagiaires et les contractuels qui ont droit aux habitations, en attendant que leur situation salariale soit normale », a-t-il justifié, précisant que le contrait de bail entrera en vigueur à la fin des examens.

En attendant également de donner un visage plus reluisant à l'établissement, le proviseur a décidé de veiller à ce que tous les occupants, stagiaires, contractuels ou titulaires, prennent soin des habitations tant au niveau de la peinture, de la plomberie que de l'électricité. Il promet de veiller également à ce que chaque habitation ait son compteur d'eau et d'électricité, pour éviter la fraude.

Le Lycée moderne de Sassandra compte 25 habitations de quatre à deux pièces. Il compte 18 huit professeurs, contractuels et stagiaires, ainsi que 10 professeurs et éducateurs titulaires qui perçoivent intégralement leur solde.

(AIP)

iv/bsb/cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment