x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 14 août 2010 | Nord-Sud

Contrôle de l`ouest montagneux : L`Udpci en perte de vitesse ?

© Nord-Sud Par Prisca
Union pour la démocratie et pour la paix (UDPCI) : Le président Mabri Toikeusse inaugure son Cabinet
Mercredi 14 juillet 2010. Abidjan, Cocody Angré, 8eme tranche. L`UDPCI inaugure le Cabinet de son président, en présence des partis frères représentés par Légré Philippe (secrétaire général du Mfa), Alphonse Djédjé Mady (secrétaire général du Pdci) et Karamoko Yayoro (président des jeunes du Rdr). Photo: le président Mabri Toikeusse
A chaque parti sont fief. L'ouest montagneux se présente comme celui de l'Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d'Ivoire (Udpci). Le parti crée par le général Guéi Robert est aujourd'hui dans la conscience de la population locale comme un bien commun. Seulement voilà, il n'échappe pas aux soubresauts que connaît toute formation politique. Au point où, aujourd'hui, sa suprématie dans la zone semble mise en cause avec le départ de plusieurs de ses cadres. Sur 14 députés que comptait le parti sur l'étendu du territoire, 10 ont déposé leurs bagages ailleurs. Dont 4 dans la région des Montagnes : Bleu Lainé, député de Man commune, Gueu Pascal, député de Man sous-préfecture côté nord, Siki Blon Blaise, député de Man sous-préfecture côté sud et Sangouiné, et Yoro Louti David de Sipilou. Attirés, selon certains commentaires, par le soleil qui brille sous d'autres cieux. A l'occasion de la dernière fête de l'indépendance, la haute autorité de développement, Siki Blon Blaise a fait défiler mille femmes habillées dans l'uniforme de L'Udpci Vision Guéi Robert qu'il a créé.

Bamba K. Inza

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ