x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 16 septembre 2010 | Le Patriote

Albert Mabri Toikeusse, depuis Gbangbegouiné-Yati : “Dans moins de 48 jours, Gbagbo retourne dans l’opposition”

© Le Patriote Par DR
Union pour la démocratie et la paix (UDPCI) : Dr Abdallah Albert Mabri Toikeusse
Ce sont des milliers de militants de l’Union pour la Démocratie et pour la Paix en Côte d’Ivoire (Udpci) qui ont pris d’assaut la place publique de Gbangbegouiné-Yati, dans le département de Man, ce lundi 13 septembre, pour prendre part à un meeting animé par le président du parti, Albert Mabri Toikeusse. Ceci dans la droite ligne de l’élection présidentielle du 31 Octobre. Le meeting de Gbangbegouiné-Yati était tout un symbole pour ce parti. Fief de feu Oulai Siéné, autrefois membre très influent du parti au pouvoir, le fondateur de l’Udpci, feu le Général Guéi Robert a vu son véhicule “caillassé“ en juillet 2002, alors qu’il était venu soutenir son candidat au poste de président de conseil général de Man, Siki Blon Blaise. C’est cette nouvelle sous-préfecture qui a été choisi par le Dr Albert Mabri Toikeusse pour effectuer sa première sortie électorale dans le département. Le secrétaire général adjoint du parti chargé de la mobilisation, Jean Blé Guirao, s’est dit “satisfait“ de la mobilisation “exemplaire“ démontrée par les populations de Gbangbegouiné avec à leurs côtés les nombreux chefs traditionnels. « Gbangbegouiné nous montre qu’il a été trompé hier et qu’aujourd’hui il est avec Mabri Toikeusse », s’est t il réjoui. Il a en outre sollicité un “vote massif “ des populations en faveur du candidat de l’Udpci pour mettre fin au régime en place. « Dans moins de 48 jours, Laurent Gbagbo et le Fpi doivent retourner dans l’opposition où ils se sentent à l’aise », a t il recommandé. Quand au président du parti et candidat à la présidentielle, Albert Mabri Toikeusse, il a qualifié les évènements de juillet 2002 d’“acte isolé“ qui ne sont pas du fait des populations de Gbanagbegouiné. Mais plutôt, a-t-il dit, de personnes infiltrées. « Je suis venu me rassurer que Gbangbegouiné est avec moi pour qu’ensemble nous réhabilitions Robert Guéi », a-t-il indiqué. Pour lui, cette réhabilitation du premier président de l’Udpci passe par un choix massif des populations en sa faveur. Albert Mabri Toikeusse est reparti de là tout en se disant “rassuré“.

Rahoul Sainfort (Correspondant)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ