x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 18 septembre 2010 | Nord-Sud

Mabri Toikeusse, à Biankouma : “Nous allons empêcher Gbagbo d’utiliser les moyens de l’Etat…”

© Nord-Sud Par Prisca
Union pour la démocratie et pour la paix (UDPCI) : Le président Mabri Toikeusse inaugure son Cabinet
Mercredi 14 juillet 2010. Abidjan, Cocody Angré, 8eme tranche. L`UDPCI inaugure le Cabinet de son président, en présence des partis frères représentés par Légré Philippe (secrétaire général du Mfa), Alphonse Djédjé Mady (secrétaire général du Pdci) et Karamoko Yayoro (président des jeunes du Rdr). Photo: le président Mabri Toikeusse
Le candidat de l’Union pour la démocratie et pour la paix est en précampagne à l’ouest. Depuis le 13 septembre, le président du parti arc-en-ciel sillonne les départements de Danané, Man et Biankouma pour expliquer son programme de société et solliciter les voix des peuples Dan, Malinké, Toura et Wê. Dans toutes les localités visitées, le président de l’Udpci a bénéficié d’un accueil chaleureux. Toute chose qui fait dire aux militants que, malgré les tentatives de déstabilisation, le parti du général Robert Guéï conserve son bastion. A Gboné où il était mercredi, Mabri Toikeusse a fait une mise au point concernant sa candidature. « Tous ceux qui racontent que je travaille pour Alassane Ouattara, se trompent. Je suis le candidat de l’Udpci au même titre que Bédié, Gbagbo, Alassane et les autres », a-t-il précisé. A Biankouma où il était jeudi, Mabri Toikeusse s’est félicité de la fidélité des parents du père-fondateur du parti. « Vous n’avez pas cédé au gain facile comme certains de nos cadres l’ont fait quand on leur a proposé des postes et de l’argent », a-t-il relevé. Poursuivant ses propos, le candidat du parti arc-en-ciel a
dénoncé l’utilisation des moyens de l’Etat par le candidat de la majorité présidentielle. “Nous allons organiser la résistance pour l’empêcher d’utiliser les moyens de l’Etat pour faire sa campagne”, a menacé l’héritier politique de Robert Guéï.

Kindo Oussény à Man

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ