PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 22 décembre 2010 | AFP

Marine Le Pen condamne la "précipitation" de Sarkozy à soutenir Ouattara

La vice-présidente du FN, Marine Le Pen, a
condamné dimanche la "précipitation avec laquelle" Nicolas Sarkozy "a pris
position" pour Alassane Ouattara lors de la présidentielle ivoirienne, en
disant ne pas prendre position entre ce dernier ou Laurent Gbagbo.
"Je juge avec assez de sévérité la précipitation avec laquelle le président
de la République a pris position", a déclaré Marine Le Pen, invitée du Grand
Jury RTL-LCI Le Figaro, en ajoutant que "des vies de Français sont en jeu" en
Côte d'Ivoire.
Alors que l'ensemble de la communauté internationale, dont les Nations
Unies, a reconnnu Alassane Ouattara vainqueur de la présidentielle face au
sortant Laurent Gbagbo, qui refuse de céder la place, la dirigeante du parti
d'extrême droite a ajouté qu'elle ne prenait pas position.
"Il y a eu des contestations. Ces contestations n'ont pas fait l'objet
d'une instruction de la part des instances internationales qui ont décidé
quelques heures après la fin de l'élection que l'élection devait être
entérinée. Je pense que ça aurait mérité à tout le moins un examen", a déclaré
Marine Le Pen.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ