x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 17 janvier 2011 | Le Temps

Abandon de poste : Le Directeur de l’Ins interpelle les agents

Pour la nouvelle année, la Direction générale de l’Institut national de statistique a convié récemment ses agents à un déjeuner. Selon la direction, c’est une manière de souhaiter les vœux de la nouvelle année. Le premier responsable de l’Institut, Mathieu Meleu a saisi cette aubaine pour interpeller les agents qui ont abandonné leur poste depuis le lancement de la désobéissance civile par l’opposition retranchée à l’Hôtel du Golf. «Nous leur demandons de reprendre le travail. Parce qu’il ne faut pas privilégier l’intérêt personnel au profit de l’intérêt général. Nous devons transcender les conspirations politiques qui ne doivent pas prendre le pas sur le travail» soutient-il. Et de féliciter ses agents et autres collaborateurs pour le travail abattu pendant l’année écoulée. «Ce que vous avez fait en 2010 est formidable. La pression était trop. Il y avait la liste électorale à confectionner. Nous avons réussi à confectionner la liste la moins mauvaise. Ce n’était pas facile. Mais nous avons tenu», fait-il remarquer. Et d’indiquer que certains plus urgents les attendent pour cette nouvelle année. Il s’agit entre autres, du recensement général de la population, du schéma
directeur, de l’amélioration de la capacité statistique, la restructuration de l’Institut… Jean-
Baptiste Gnaoré, Président du conseil d’administration exhorte les Ivoiriens à faire en sorte
que la paix revienne en Côte d’Ivoire. Les agents, dans leur majorité, ont apprécié le geste de
leur direction. Puisque, c’est la première fois qu’une telle manifestation est initiée. Avant de
souhaiter qu’un tel acte soit continuel pour le rayonnement de l’Ins.

Y. Gbané

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ