x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 6 juin 2011 | Le Nouveau Réveil

Koumassi / La fête de la victoire du Rhdp, hier Pr. Alphonse Djédjé Mady (président du Directoire du Rhdp) : “Nous devons pardonner sans oublier”

© Le Nouveau Réveil Par Emma
RHDP - Pr Alphonse Djédjé Mady, Secrétaire général du PDCI-RDA, président du Directoire du RHDP
Présidée par Mme Kandia Camara, ministre de l`Education nationale, et parrainée par le Pr. Alphonse Djédjé Mady, Secrétaire général du Pdci et président du directoire du Rhdp, la fête de la victoire du Rhdp à la présidence de la République avec Dr. Alassane Ouattara à Koumassi, fut tout simplement un succès. En témoigne la qualité des personnalités présentes et du nombre de populations non seulement venues de Koumassi, mais de toute la Côte d`Ivoire avec les chefs coutumiers et les guides religieux. En fait, les 30 bâches prévues ont refusé du monde, même en cette période de pluie. Après donc le défilé des groupes socio-politiques qui a commencé avec les femmes du Rhdp, la mystique place Inch`Allah qui a abrité la cérémonie a suivi avec grande attention les speech des responsables après la libation faite par le chef Brou Koffi. C`est donc Mr. N`dri Cyprien, 1er adjoint au maire et président du comité d`organisation de cette fête de la victoire et de la réconciliation, qui a ouvert le bal des allocutions en disant bonne arrivée au Pr Djédjé Mady, à la ministre Kandia. " Si les Houphouétistes ne bâtissent pas la maison Ivoire, les refondateurs la bâtiront en vain ". N`dri paraphrasait ainsi la sainte Bible. Il aura ainsi lancé le maire N`dohi, chef du village de la commune et président de la coordination Rhdp de cette commune, qui lui a succédé au pupitre. " C`est sur cette place Inch`Allah qu`est partie la résistance de nos militants Rhdp qui ont été molestés par les forces à la solde de l`ancien régime. Et malgré les kalachs, les orgues de Staline, armes hautement destructives qu`utilisaient Gbagbo contre nous, nous avons, avec les mains nues, eu raison de son régime. M. le président du directoire du Rhdp, Mme la ministre, transmettez au Président Alassane Ouattara, au président Bédié et au Premier ministre Soro, notre détermination. Merci également au ministre Bacongo que connait Koumassi et qui connaît très bien Koumassi. J`adresse mes félicitations particulières aux forces de l`Onu, à la France à travers Licorne, et aux Frci pour leur action de libération du peuple de Côte d`Ivoire, en général, et des populations de Koumassi, en particulier. Alassane Ouattara est le président de la Côte d`Ivoire et de tous ceux qui vivent ici en Eburnie", a précisé le maire N`dohi qui avait à ses côtés sa charmante et belle épouse Armande, la mère de toutes les filles et fils de Koumassi et de Bécédi Anon.

Mme Kandia Camara, ministre de l`Education nationale, présidente de la cérémonie, a axé son speech sur son département. " Je me réjouis d`être à Koumassi. Je sais que vous avez souffert, populations de Koumassi. Mais le Président Alassane Ouattara, par ma voix, vous demande de pardonner. Koumassi doit être l`exemple du pardon. Je suis certes ministre de l`Education nationale, mais je suis avant tout parent d`élève. A ce titre, je dis à tous les parents que l`école de Côte d`Ivoire doit être une école d`excellence. Et je m’engage à cela.

Le parrain de la cérémonie est allé tout droit dans son intervention dans ces propos : " Il est légitime que nous manifestions notre joie sur cette place…Croyez au Rhdp, car la vérité finit toujours par vaincre le mensonge. Nous avons gagné la présidentielle, et pour que notre victoire soit totale, le président Bédié et son jeune frère Alassane m`envoient vous dire qu`on doit gagner les autres échéances, à savoir les législatives, les municipales et les conseils généraux. Et nous ne pouvons que compter sur vous. Nous devons cultiver "le vivre ensemble" qui n`est pas un vain slogan. Comme le Président Alassane Ouattara nous le recommande, nous devons pardonner, mais ne pas oublier. Notre propre couteau nous a blessé. Mais nous devons le prendre, l`essuyer et le remettre dans notre poche. C`est ça le pardon. Mettons-nous dès à présent au travail. Car, notre pays a reculé de dix ans. Nous devons vite faire pour rattraper ce retard… ", a conseillé le président du directoire du Rhdp, Alphonse Djédjé Mady.

Liah Ignace

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ