x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 7 juin 2011 | Nord-Sud

Eglise du christianisme céleste Ediémou Blin Jacob prône la réconciliation

Après la crise, la Côte d’Ivoire veut amorcer une réconciliation entre ses fils. Cette réalité est aussi d’actualité à l’Eglise du christianisme céleste dirigée par le pasteur Ediémou Blin Jacob. Il appelle tous les dissidents dont le supérieur évangélique Kanon Luc, à revenir à la maison. Kanon Luc, on se souvient, réclamait la présidence de cette église au niveau national à la place du pasteur Ediémou. . Pour le pasteur Ediémou, les mésententes et prises de position politique de ses adversaires sont à mettre sur le compte de l’égarement avec la nouvelle Côte d’Ivoire. «  Il est temps d’accomplir ensemble l’œuvre du prophète Oshoffa. Les dirigeants du Céleste n’ont pas à préférer un leader politique à un autre. Vous étiez au côté de l’ancien pouvoir. Vous avez perdu. Ce n’est pas grave, revenez car notre rôle est de prier pour tout le monde. Nous savons que vous vous êtes trompés », a-t-il pardonné à ses rivaux d’hier. Un séminaire pour la réconciliation des fidèles de l’Eglise, s’est même tenu de jeudi à dimanche dernier à la paroisse-mère Saint-Raphaël de Vridi. Désormais, le chrétien céleste devra se concentrer sur les prescriptions du prophète Oshoffa car sa parole s’est accomplie. En 1985, il avait notamment prédit un changement notoire en Côte d’Ivoire après 25 ans, c’est-à-dire, en 2010. En cette année, il y a eu les élections qui ont conduit au changement de régime.
Nesmon De Laure

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ