x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 14 juin 2011 | L’intelligent d’Abidjan

Réconciliation nationale / Critiqué violemment par des pro-Soro et pro-Ouattara : Charles Konan Banny va-t-il ‘’couper igname’’ avec le Président de la République ?

© L’intelligent d’Abidjan Par Cecom RDR
2è tour de la présidentielle: Alassane Ouattara investi candidat du RHDP
Mercredi 10 novembre 2010. Abidjan. Photo: de g. à dr. Charles Konan Banny et Alassane Ouattara
Charles Konan Banny n’est-il pas proche de la rupture avec le Président de la République ?

Ne va-t-il pas couper igname avec lui ? Des critiques d’un conseiller de Guillaume Soro et de Mamadou Touré, un des porte-parole de campagne du candidat Alassane Ouattara, avaient la semaine dernière suscité une sortie de membres de la société civile qui a rappelé à l’ordre les deux leaders d’opinion.

Si Mamadou Touré a adopté le profil bas depuis lors, la récidive d’Alphonse Soro a mécontenté l’entourage du président de la commission DVR. La maison Banny est très en colère. Une colère qui n’a pas encore explosé. Néanmoins, l’on apprend que l’entourage de l’ancien Premier ministre se demande si Guillaume Soro et même des collaborateurs proches du Président de la République ne cherchent pas à mettre les bâtons dans les roues de Charles Konan Banny. Plusieurs collaborateurs du président de la commission DVR se sont laissé aller à des confidences qui trahissent le désarroi, l’angoisse et aussi une colère mal contenue qui risquent de faire mal, si la bombe n’est pas désamorcée. « On peut comprendre que les critiques viennent de la société civile, on peut accepter qu’elles viennent du FPI, mais quand elles viennent d’un conseiller de Soro et d’un porte-parole de la campagne du président Ouattara, on se pose des questions. Vous savez on est sorti du désordre du temps de Gbagbo, où Simone Gbagbo, Blé Goudé et Koulibaly pouvaient dire des choses, au nom de leur liberté, tandis que Gbagbo tirait les ficelles et donnait l’air de ne rien savoir de ce qu’ils font. Nous ne sommes pas dupes. Banny est un ancien Premier ministre, un membre de l’administration Ouattara, un ami et un allié du Président de la République, on ne peut pas accepter que Guillaume Soro, qui l’appelle son oncle, admette qu’un conseiller répondant de lui, répande des invectives sur un ancien chef du gouvernement, et le président d’une importante commission dans le processus de réconciliation nationale. ça suffit ! Si on ne veut pas qu’on travaille, qu’on nous le dise !

Depuis que la mission a commencé, l’Etat n’a pas encore remis un seul centime. Un projet d’ordonnance a été déposé sur la table du Président de la République. Les conseillers l’ont-ils fait disparaître ? En tout cas, depuis un mois, soit une semaine après le départ de Kofi Annan et de Desmond Tutu, le président de la commission a fait des propositions d’organisation, d’attribution, et des missions de la commission au chef d’Etat. Alors de quoi l’accuse-t-on ?

On ne peut pas se dire collaborateur du chef de l’Etat et du Premier ministre, et puis ignorer tout ça. Présenter Abéhi au Premier ministre, est-ce travailler contre la réconciliation, est-ce
protéger les bourreaux et les soustraire de la justice ? Recevoir des chefs bétés à Gagnoa, est-ce travailler contre la réconciliation ? Comment peut-on se réconcilier si on doit tuer tout le monde, si on ne doit pas se parler ni se rencontrer ? Le Premier ministre Banny sait qu’il ne fait pas l’unanimité, mais il reste ouvert à des critiques constructives, et non à l’impertinence, à l’injure, ni à l’invective », avons-nous entendu tout le long de ce week-end, de la part de plusieurs interlocuteurs, qui ont toutefois tenu à préciser n’être pas mandatés par Charles Konan Banny, qui serait, selon eux, personnellement zen et insensible aux provocations d’Alphonse Soro qui est , assurent-ils, en mission commandée ( pour le compte de qui ?), mais qui ne saurait fragiliser le crédit dont dispose le président de la commission DVR.

Charles Kouassi

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ