x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 14 juin 2011 | L’intelligent d’Abidjan

Agboville / Adama Bictogo aux populations : ‘’Vous n’avez pas le droit d’être spectateurs du développement’’

Le ministre de l’Intégration nationale Adama Bictogo, a animé le lundi 13 juin 2011 un meeting de réconciliation à l’esplanade de la salle des fêtes d’Agboville.

Initiée autour du thème fédérateur « la réconciliation des enfants d’Agboville et de l’Agnéby », la rencontre entre autochtones et allogènes d’Agboville fut un moment de catharsis. Après avoir souhaité la cordiale bienvenue, Gnamba Yao Guillaume, président du comité d’organisation a planté le décor. Successivement se sont succédé au pupitre N’Gbesso Edi Louis, président de la mutuelle des chefs du département et Ogni Kanga, porte-parole des cadres du département d’Agnéby. Pour le premier cité, il ne peut y avoir de réconciliation sans vérité. Aussi à-t-il dépeint des écarts de conduite des FRCI et de certains mauvais traitements dont les Abbey sont l’objet. Avant de reconnaître Alassane Ouattara comme le Président de tous les Ivoiriens. Toutefois, il n’a pas oublié d’inviter le ministre Bictogo à œuvrer pour le retour des cadres LMP de l’Agnéby qui ont fuit du pays. Prenant la parole, le ministre de l’intégration nationale a vanté les mérites d’Agboville qui reste pour lui, un carrefour naturel, par son peuplement d’où la bataille de la réconciliation doit commencer. « Vous n’avez pas le droit d’être spectateurs du développement. Vous devez êtres des acteurs de la réconciliation et de la reconstruction. Agboville est le creuset des convergences et des contradictions. Il n’y a pas de Président de d’autres ethnies, il y a un seul, Président pour tous et le Président Alassane Ouattara est le Président de tous les ivoiriens ». Répondant aux doléances du porte parole des populations, Adama Bictogo a dit être en contact avec les cadres LMP, tout en rassurant les populations de la réouverture de Cotivo (Société cotonnière ivoirienne). « Les cadres LMP m’appellent et je les ai rassurés de rentrer chez eux. J’ai reçu le dossier de restructuration de Cotivo. Dans six mois on va ouvrir Cotivo », a-t-il dit. Du désenclavement d’Agboville en passant par la sécurité, le bon vivre dans l’Agnéby et les moyens au corps préfectoral, le ministre de l’intégration a tenu à rassurer ses parents de la volonté du chef de l’Etat à œuvrer pour ce département. Puis de tranquilliser ceux-ci de la normalisation de la Côte d’Ivoire. « Jusqu’au 15 juillet, la Côte d’Ivoire va retrouver la normalité absolue ». Soucieux de ressouder le tissu social, l’ex directeur régional de campagne du Rdr dans le département d’Agboville entend s’impliquer personnellement dans l’effort de paix, lui « le général de la réconciliation et de la reconstruction ». C’était en présence des chefs coutumiers, chefs de terres, chefs religieux et du corps préfectoral.

Aymar. D envoyé spécial

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ