x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 14 juin 2011 | Nord-Sud

Krikoréa (Daloa): ADO apporte son soutien aux parents du colonel Logbo Raphaël

© Nord-Sud Par Nathan Koné
Investiture du Président de la République: Yamoussoukro a vécu des moments inoubliables
Samedi 21 mai 2011. Yamoussoukro. Le monde entier, représenté par plus d`une vingtaine de chefs d`état, s`est donné rendez-vous en Côte d`Ivoire pour célébrer la victoire de la démocratie et le sacre du Président Alassane Ouattara. Photo: les commandants Wattao et Vetcho, des Forces nouvelles
Le commandant Issiaka Ouattara dit Wattao était, le week-en dernier, dans le village de Krokoréa pour appeler les populations à aller à la réconciliation nationale.


Le village de Krikoréa n’est pas laissé-pour-compte par le vent de la réconciliation qui souffle sur tout le pays depuis la fin de crise post-électorale. Ce gros village de plus de trois mille âmes, situé dans la sous-préfecture de Gboguhé, à 36 kilomètres de Daloa, porte encore les stigmates de la crise. Dimanche dernier, le commandant Issiaka Ouattara dit Wattao a apporté le message de paix, de pardon et le soutien du président de la République, Alassane Ouattara aux populations qui ont organisé une cérémonie de réconciliation. Après la libation du chef de terre, Gnahoré Dépié Robert, âgé de 125 ans, le chef du village, Kouko Bernard et le porte-parole des cadres, Lorougnon Louis sont revenus sur les souffrances endurées par les populations après la chute de Laurent Gbagbo. « Krikoréa a été attaqué et pillé et plusieurs maisons incendiées par des hommes en armes », a-t-il révélé. Les intervenants ont fait savoir que la résidence du colonel Logbo Raphaël a été perquisitionnée par des hommes à la recherche de caches d’armes. Pour ceux, le passage du Cdt Wattao à Krikoréa est signe d’un changement qui se profile à l’horizon. Ce changement a d’ailleurs été promis par Wattao qui était porteur d’un message de compassion et de soutien du président de la République. Ami personnel du colonel Logbo, fils du village, Wattao qui dit être chez son frère, donc chez lui, a rassuré les parents quant à la fin de représailles ou autre souffrances. « Au nom du président de la République, je vous demande pardon pour tout ce qui vous est arrivé ». Wattao qui dit avoir mal d’entendre que des hommes font du mal à leurs semblables, a donné cette assurance : « Des instructions seront données aux responsables des Frci pour l’instauration de la sécurité dans toutes les zones ». Wattao a annoncé que bientôt les militaires regagneront les casernes pour laisser les policiers et les gendarmes formés pour des missions de police sur le terrain. Aussi a-t-il insisté pour que tous ceux qui sont encore en brousse sortent de leur cachette. Pour ce qui est du succès de la mission de sécurisation, le Cdt Wattao a demandé une collaboration sans dé­nigre-­ ments, ni rancoeurs aux populations. « Tous ceux qui détiennent des armes doivent les déposer auprès du sous-préfet. Les armes sont dangereuses pour vous-mêmes et pour les autres », a-t-il insisté.

Bayo Fatim à Daloa

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ