x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 15 juin 2011 | L’intelligent d’Abidjan

Retard dans la mise en place de la Commission DVR / Critiqué par des pro-Ouattara et pro-Soro , Banny met les points sur les’’i’’

Le président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation était dans les locaux de la primature, le mardi 14 juin 2011. Avec le Premier ministre Soro Guillaume, Charles Konan Banny a évoqué la question de la composition de la commission qu’il dirige.

Au terme de son audience avec le chef du gouvernement, Charles Konan Banny s’est prononcé sur les critiques dont il fait l’objet depuis quelque temps. Le président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation a appelé les uns et les autres à avoir un esprit positif. « Je souhaite que plus rien ne soit comme avant. Les mauvais comportements, les défiances des uns vis-à-vis des autres, il faut qu’on tourne la page. J’ai subi la guerre comme beaucoup d’Ivoiriens, je ne veux plus que cela se répète. La guerre naît dans les esprits des hommes, c’est dans les esprits qu’il faut semer les germes de la paix et je suis exactement dans cette disposition d’esprit. Les Ivoiriens sont pressés d’aller à la réconciliation, c’est ce que je note et c’est une excellente chose. Aujourd’hui, nous avons un gouvernement, nous avons un Président de la République et le Président est en train d’examiner les textes. Mais en attendant, ça ne coûte rien aux Ivoiriens d’avoir un esprit positif, de ne pas décrier ce qui n’existe pas. Il faut se faire confiance (…), il n’y a pas à s’inquiéter, mais il y a à se faire confiance, à se réconcilier avec son voisin, à se repentir soi-même. Chacun doit faire son examen de conscience et je les invite maintenant à le faire. Qu’on essaie d’être positifs, on n’a rien à craindre mais il faut se préparer à cela », a exhorté l’ex-Premier ministre Charles Konan Banny, nommé à la tête de la CDVR, le 13 mai 2011 par décret présidentiel. La réconciliation étant « très difficile », selon lui, Charles Konan Banny a insisté sur le fait que les Ivoiriens aient un esprit vraiment positif. « La commission va commencer à fonctionner bientôt, les Ivoiriens doivent se mettre dans les dispositions pour aller vers cette grande œuvre de réconciliation qui dépasse les hommes, parce qu’il y a des grandes querelles qu’on va régler. Nous sommes dans une phase préparatoire. On prépare les esprits. Il faut que les Ivoiriens soient positivement engagés dans cette opération de réconciliation. C’est l’avenir de notre pays », a-t-il ajouté. Après son intervention, le chef du gouvernement s’est entretenu avec le directeur général par intérim du Port autonome d’Abidjan, Sié Hien, sur les facilités à accorder aux navires en provenance de l’Hinterland et transitant par le Port d’Abidjan.
Olivier Dion

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ