x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 24 juin 2011 | L’expression

Réconciliation/ Soro Alphonse au domicile de Banny : « Il faut que la réconciliation occupe le centre de tous les débats »

© L’expression Par Emma
Processus de réconciliation nationale : Le président Charles Konan Banny reçoit Alphonse Soro (APC)
Mercredi 22 juin 2011. Abidjan, Cocody. Le président de l’Alliance Pour le Changement (APC), Alphonse Tiorna Soro et ses collaborateurs reçus à son domicile privé par le président Charles Konan Banny, de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation
Le président de l’Alliance pour le changement (Apc), Soro Alphonse a été reçu en audience hier par le premier ministre Charles Konan Banny à son domicile. L’essentiel du rendez-vous était de faire une mise au point sur le processus de réconciliation nationale avec Banny et lui soumettre des propositions afin de bien mener la mission à lui assignée. Selon l’hôte du président de la Commission dialogue –vérité-réconciliation, le plan de travail qu’ils ont esquissé doit permettre aux ivoiriens de sortir définitivement de la crise à travers une réconciliation réussie, en vue d’une paix durable. Préoccupé par ce souci, Soro Alphonse a souhaité que « l’esprit de la réconciliation occupe le centre de tous les débats ». Tant au niveau individuel que collectif. « Il s’agit de parler de la réconciliation nationale. C’est un sujet assez important auquel il faut accorder toute la place .Si nous voulons reconstruire la Côte d’Ivoire. Et nous avons largement débattu de la question. Nul n’ignore que la Côte d’Ivoire vient de loin. C’est pourquoi chacun doit donner son avis pour la réussite de la réconciliation », a convaincu le président de l’Apc à sa sortie d’audience avec le chargé du processus de réconciliation en Côte d’Ivoire. Se prononçant sur ses récentes critiques faites à Banny, il a soutenu que loin de toute attente, il ne s’agissait en aucun cas de lui nuire. Mais il était plutôt question de faire des observations sur la méthodologie de travail du ministre pour éclairer les Ivoiriens sur sa démarche. A l’en croire, le premier ministre a apprécié les actes de l’Apc allant dans le sens de la réconciliation. Et a aussi rassuré l’alliance que les Ivoiriens seront informés dans deux semaines, des dernières orientations du processus dont il est le garant. Cette période sera aussi le moment où la commission de Banny aura toutes ses attributions pour pleinement fonctionner.

Sylvain Beugré

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ