x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 30 juin 2011 | Nord-Sud

Rdr Sinfra / Houga Bi aux secrétaires de section : “Ayons la victoire modeste et tendons la main à nos frères”

© Nord-Sud Par Emma
11è Salon des JNTIC : Toutes les nouvelles technologies au palais de la culture
Abidjan. Palais de la Culture, Treichville. Le 11è Salon des JNTIC se tient du 1er au 4 juin 2010 avec pour thème: "Mieux vivre en ville avec les TIC". Photo: le Ministre des Ntic, le colonel Houga Bi Gohoré
Suite au meeting animé par le ministre Maurice Kacou Guikahué, il y a 2 semaines à Sinfra, son homologue Houga Bi Gohorey Jacques a rencontré, dimanche dernier, les 30 secrétaires de section du Rdr. Le maire de Sinfra, par ailleurs délégué départemental du Rdr et Ddc du candidat Alassane Ouattara, débutait ainsi une campagne de proximité pour réconcilier effectivement les fils et les filles du département qui ont connu des drames suite à la crise post-électorale. « Le président de la République nous invite au pardon et à la réconciliation. Nous devons avoir la victoire modeste et nous inscrire résolument sur cette voie, la seule qui peut favoriser le développement socioéconomique de notre département », a soutenu Houga Bi. Qui a appelé les 30 secrétaires de section présents à ne rien faire qui puisse fragiliser encore plus le climat déjà incommodant que connaît Sinfra. A son auditoire, le ministre a révélé les menaces dont il est l’objet « par des appels et autres sms anonymes remplis de haines et d’injures de toutes sortes », de la part de ceux qui n’ont pas encore compris que le temps de l’adversité est passé. « J’ai choisi le Dioula et on me reproche d’avoir pactisé avec l’ennemi. Mais, moi, je vous demande de ne pas considérer ces gens comme des ennemis. Ce ne sont que des adversaires politiques d’un moment auxquels nous avons l’obligation de tendre la main, et d’expliquer qu’on peut être Gouro Rdr comme l’on peut être Dioula Fpi. »

S’agissant de la réconciliation, Houga Bi, à l’attention des cadres et militants de Lmp et surtout du Fpi, est clair : « La réconciliation se base sur la sincérité et la vérité. Notre département a vécu des drames innombrables. Il faut donc qu’on sache ce qui s’est passé pour qu’il y ait 13 morts et 8 disparus du côté Dioula considéré comme Rdr et 2 morts, 2 villages incendiés du côté Gouro taxé de Fpi. » Pour cela, dit-il, « la présence physique des frères de Lmp et du Fpi est indispensable. Car, il faut qu’on se parle, qu’on explique pourquoi dans cette région naguère paisible cela a pu se faire et baliser le terrain pour que plus jamais on ne revoie cela dans la zone », soutient le maire de Sinfra. Qui invite les cadres et les militants du Front populaire ivoirien à « rentrer à la maison pour que nous puissions vider l’abcès, pardonner, nous réconcilier sincèrement et repartir, la fraternité retrouvée, sur des bases saines. »

Ousmane Diallo, envoyé spécial à Sinfra

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ