x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 1 juillet 2011 | Le Patriote

Processus de réconciliation post-crise, Voici les conditions pour réussir, selon des scientifiques

La réussite du processus de reconstruction, passe par l'implication de tous. Les scientifiques, ont décidé de jouer leur partition. Hier, dans le cadre de ses activités, le Centre suisse de recherche scientifique en Côte d'Ivoire (CSRS) a réuni des experts à son siège d'Adiopoodoumé au km17 route de Dabou. Une conférence a été prononcée en ce sens par le professeur Francis Akindes de l'université de Bouaké. Après avoir passé en revue la situation de l'heure, le conférencier a indiqué que la crise post-électorale était inévitable, parce que fruits de 20 ans de frustration. Selon lui, les dysfonctionnements et les rancœurs se sont accumulés pour donner ce que nous avons vécu. « Depuis 1990, la violence s'est invitée dans le quotidien des Ivoiriens », a-t-il rappelé. Fort heureusement, la Commission Dialogue, vérité et réconciliation a été mise sur pied. Mais pour que cette commission réussisse, le conférencier a fait quelques propositions. Il s'agit entre autre, selon lui, de donner les moyens nécessaires, de rendre les travaux de la commission effectifs, d'éviter defaire la sélection des crimes, de faire en sorte que les relations entre la justice et la commission ne soit pas difficile. Avant, le conférencier a indiqué que le dialogue est primordial pour un retour à la paix. La vérité, à travers les aveux, doit permettre de recueillir les avis des victimes et des bourreaux. « Il faut savoir ce qui s'est passé pour faire le deuil, pour se pardonner. Ce qui permettra de réécrire l'histoire de la Côte d'Ivoire », a-t-il insisté. Selon lui, beaucoup de commissions ont échoué parce que les gens ont tablé beaucoup plus sur l'amnistie. « Tout n'est n'est pas amnistiable », a-t-il dit. Pour le professeur Bassirou Bonfoh, directeur général du Centre Suisse, la conférence du jour a pour objectif d'éclairer les chercheurs et le grand public sur le fondement , les conditions et les enjeux de la réconciliation nationale, de contribuer au processus de réconciliation nationale en cours. Il a dit que son centre reste ouvert à tous ceux qui, par leur contribution, veulent participer à la reconstruction de la nation.
Thiery Latt

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ