x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mercredi 28 décembre 2011 | Le Patriote

Evènements de Sikensi : Le gouvernement appelle à l`apaisement

© Le Patriote Par PRISCA
Sortie de crise: les militaires se retrouvent a Bassam pour dessiner la nouvelle armée ivoirienne
Mercredi 22 juin 2011. Grand-Bassam. Les forces républicaines en séminaire pour créer la nouvelle armée de Côte d`Ivoire.photo : le capitaine Alla kouakou
1. LES FAITS
Dans la nuit du 24 au 25 décembre 2011, une banale dispute entre un soldat des Forces Républicaines de Côte d`Ivoire (FRCI) et un jeune autochtone Abidji, a entraîné, le lendemain, une bagarre au cours de laquelle le soldat des FRCI a blessé grièvement le jeune Abidji.
Le 26 décembre 2011, une folle rumeur de mort du jeune Abidji s`est emparée de tout le département, notamment la localité de Bécédi où la population, en colère, s`est attaquée au poste des FRCI. Un soldat est mort sur le champ et un autre a été grièvement blessé.
En milieu de journée, le climat déjà tendu s`est gravement détérioré. L`incident s`est mué en un affrontement intercommunautaire entre autochtones Abidji et allogènes Malinkés.

2. BILAN
Le bilan est lourd :
- quatre (04) morts ;
- plusieurs blessés par balles, à la machette ou au gourdin dont quinze (15) cas graves évacués dans les centres hospitaliers d`Abidjan ;
- des commerces détruits ;
- des habitations et magasins incendiés.

3. MESURES PRISES
La Gendarmerie Nationale et la Police Nationale, alertées, ont déployé avec diligence du personnel en renfort à la Brigade de Gendarmerie et au Commissariat de Police de la localité.
Elles ont été appuyées par les forces de Police de l`Opération des Nations Unies en Côte d`Ivoire (ONUCI).
La prompte intervention de toutes ces unités a permis de ramener le calme.
Dépêchés par le Président de la République et le Premier Ministre, Ministre de la Défense, le Ministre de la Culture et de la Francophonie Maurice Bandaman, fils de la région et Maire de Taabo, et le Ministre Délégué chargé de la Défense Paul Koffi Koffi, sont arrivés sur les lieux du drame.
Ensemble, les deux membres du Gouvernement ont entamé une médiation successivement avec les autochtones et les allogènes en présence du Préfet et du Maire.
Du point de situation organisé à 19 heures 30 à la Préfecture de Sikensi, il ressort la volonté des deux communautés de mettre un terme au conflit.
Dans l`immédiat, le détachement des FRCI a été relevé par le Chef d`Etat-major général des FRCI et remplacé par des personnels de la Gendarmerie nationale et de la Police nationale, appuyés par l`ONUCI.
Les parquets civil et militaire ont été saisis. Les enquêtes sont ouvertes.

4. APPEL DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE LA DEFENSE AUX POPULATIONS ET AUX FORCES DE SECURITE ET DE DEFENSE
Afin de mettre définitivement fin aux violences répétées constatées depuis quelques semaines et qui ne peuvent se justifier, le Premier Ministre, Ministre de la Défense lance un appel au calme aux populations ivoiriennes et les invite à s`inscrire résolument dans le processus de réconciliation en cours, tout en rappelant que nul n`a le droit de se faire justice.
Aux Forces de Sécurité et de Défense, le Premier Ministre, Ministre de la Défense rappelle que les consignes du Président de la République, Chef Suprême des Armées, aux Chefs Militaires au lendemain du drame de Vavoua, sont plus que des instructions à respecter scrupuleusement. Les responsabilités seront situées et chacun en assumera sa part.
Fait à Abidjan le 27 décembre 2011

P/ Le Ministre de la Défense,

Le Porte-parole.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ