x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 31 décembre 2011 | Nord-Sud

Abengourou : Des affrontements entre Frci et populations évités

Après les évènements de Vavoua et Sikensi, la semaine dernière, d’autres frictions ont dégénéré, à Abengourou, entre soldats et civils. Heureusement, il n’y a pas eu mort d’homme.

Le pire a été évité de justesse, mercredi dernier, dans la sous-préfecture de Yakassé-Feyassé (localité située à 32 km d’Abengourou).Une altercation entre un villageois et un élément de Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) a failli dégénérer. Des jeunes gens ont pris à partie un soldat, commis à porter de la nourriture à ses ‘’frères d’armes‘’. Les agresseurs se seraient même emparés de la moto et de la kalach de leur victime. Les frères d’armes du soldat ont volé à son secours et ont repoussé ses assaillants. Bilan : un blessé de part et d’autre. Ouattara Bêh alias gouverneur, responsable Frci, chargé de la sécurité dans la zone de Yakassé-Féyassé joint au téléphone a fait des précisions. « Il n’y a pas le feu en la demeure. J’étais à Abidjan lorsque les faits se sont déroulés. J’ai calmé mes éléments afin que la situation ne dégénère pas. Nous avons toujours vécu en bonne intelligence avec les villageois et, au nom du respect mutuel entre le chef de canton, nanan Aka et nous, tous les problèmes se règlent en famille ». Le chef est d’autant plus rassurant qu’il dit que le calme est revenu après l’incident d’avant-hier. « La kalach a été restituée.

Pour la moto, les discussions sont en cours. J’ai même pris tous les soins en charge », a-t-il renchéri. La paix a donc scellée entre les Frci et les villageois.

Koffi Jean Luc à Abengourou

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ