PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 13 janvier 2012 | Le Patriote

Vœux de nouvel an : Toute la Nation autour de son chef

© Le Patriote Par Nathan Kone
Activités Gouvernementales : Cérémonies de présentation des vœux au président de la république M. Alassane Ouattara
Jeudi 12 janvier 2012. Abidjan. Plateau Palais présidentielle.
Signal fort. Pour sa première cérémonie de présentation de vœux, on peut le dire au niveau mobilisation, le pari a été gagné. Toute chose qui augure des lendemains meilleurs pour la Côte d’Ivoire. Le temps d’une cérémonie, le pays a réuni ce qu’il compte de représentatifs.

Mais aussi, toutes les représentations diplomatiques accréditées et Côte d’Ivoire. Autour du Nonce Apostolique, ont pris place tous les ambassadeurs et les Chargés d’Affaires. Une présence massive qui pourrait s’interpréter comme la volonté de tous ces pays à soutenir le nouveau pouvoir ivoirien. Au niveau national, aucun membre du gouvernement n’a voulu manqué l’évènement. Premier ministre, ministres d’Etat et l’ensemble de tous les membres du gouvernement étaient au palais. Etaient également présents tous les présidents des Institutions de la République. Que dire des présidents d’Institutions ? Tous également étaient de la partie. De Francis Wodié, président du Conseil constitutionnel à N’Golo Coulibaly, Grand médiateur de la République en passant par Zady Kessy Marcel, président du Conseil économique et social, Henriette Dagri Diabaté , Grande chancelière de l’ordre national, personne n’a voulu se faire conter la cérémonie. A côté de ces personnalités, il faut noter la présence des chefs traditionnels, des guides religieux, des centrales syndicales, des gouverneurs des deux districts que compte le pays, des élus locaux tels que les maires, le grand commandement de l’armée, le corps préfectoral, une liste qui n’est pas exhaustive.

Mais qui marque la naissance de la cohésion retrouvée autour du chef qu’est Alassane Ouattara. Comme à son habitude, le président de la République a saisi l’occasion pour appeler à l’union, à la cohésion et au retour des exilés. Seule fausse note de cette cérémonie, l’absence du FPI. Quoique invité comme le stipule le communiqué qui invitait mesdames et messieurs les présidents ou secrétaires généraux des partis politiques représentés à l’Assemblée nationale (9e et 10e législatures), le FPI a brillé par son absence. Dommage !

TL

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ