x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le lundi 9 juillet 2012 | L’intelligent d’Abidjan

Réunion du Groupe de contact de la Cedeao / Alassane Ouattara à son retour à Abidjan : ‘‘Les partis politiques et la société civile ont demandé le déploiement des troupes de la Cedeao’’

© L’intelligent d’Abidjan Par Aristide
Communication: le Président Alassane Ouattara face à la presse nationale
Vendredi 30 Mars 2012. Abidjan. Photo: le chef de l`Etat, lors de l`interview radiodiffusée et télévisée qu`il a accordée aux journalites de la presse nationale
Le président de la République Alassane Ouattara a regagné Abidjan le samedi 7 juillet 2012 après avoir pris part à Ouagadougou au Burkina Faso à la réunion du Groupe de contact de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Le président ivoirien et président en exercice de la Cedeao a été accueilli à sa descente d’avion par le ministre d’Etat, ministre du Plan et du développement Albert Mabri Toikeusse. Faisant le point de la réunion de Ouagadougou, Alassane Ouattara a indiqué avoir évoqué, avec ses pairs du Burkina, du Nigeria, du Benin, du Togo et du Niger, la situation qui prévaut au Mali. « Nous étions convenus à l’occasion de la réunion de Yamoussoukro que nous devrions essayer de reprendre ce dossier pour être un peu précis et faire en sorte que le gouvernement soit élargi de manière à mobiliser l’ensemble des maliens. C’est ce que nous avons arrêté. Il était nécessaire de prendre des décisions. Mais ceci doit se faire avec les maliens. C’est pour cela que la plupart des partis politiques, de la société civile, de l’Assemblée nationale, le Senat, les jeunes et les femmes étaient à Ouagadougou. Et, tous ont proposé effectivement d’élargir le gouvernement, de faire venir les troupes de la Cedeao pour sécuriser la transition et aussi aider à restaurer l’intégrité territoriale du Mali », a déclaré le chef de l’Etat ivoirien qui s’est dit préoccupé par la situation humanitaire au Nord-Mali. Le président de la République de Côte d’Ivoire envisage avec ses homologues prendre des mesures dans ce sens. « Nous en appelons également au soutien de la communauté internationale qui a d’ailleurs adopté une résolution le 5 juillet pour éventuellement préparer l’intervention des Forces de la Cedeao et de la Communauté internationale au Mali. C’était une bonne réunion. Je considère que les échanges avec les représentants maliens étaient très fructueux. Nous avons senti que les maliens sont impatients. Ils veulent que des décisions courageuses soient prises pour mettre fin à cette crise qui fait souffrir tant de maliens surtout dans le Nord », a-t-il conclu.

Touré Abdoulaye

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ