x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 4 juillet 2013 | Le Democrate

Mali : 36 candidats annoncés, 28 retenus

© Le Democrate
Dioncounda Traoré, président malien par intérim lors de son discours à la nation du 29 Juillet a Koulouba
Dimanche 29 juillet 2012. Koulouba. Discours du président malien par intérim
Sur les 36 candidatures dont les dossiers ont été reçus par la Cour, 28 ont été retenues. Ce sont : Soumaïlla CISSE, Ibrahima Boubacar KEÏTA, Jeamille BITTAR, Housseini GUINDO, Moussa MARA, Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo DIARRA, Mamadou SANGARE, Modibo SIDIBE, Dramane DEMBELE, Oumar Bouri TOURE, HAÏDARA Aïchata Alassane CISSE, Oumar MARIKO, Alhousseïni MAÏGA, Youssouf CISSE, Mountaga TALL, Siaka DIARRA, Choguel Kokalla MAÏGA, Cheick Boucadry TRAORE, Soumana SAKO, Cheick KEITA, Hamed SOW, Sibiry COU MARE, Oumar Ibrahima TOURE, Racine Seydou THIAM, Niankoro Yeah SAMAKE, Konimba SIDIBE,Tiébilé DRAME et Ousmane Ben Fana TRAORE.

Suivant cette proclamation, les contestations éventuelles dirigées contre les candidatures retenues doivent être déférées à la Cour Constitutionnelle dans les vingt quatre (24) heures qui suivent la présente proclamation.

Cette décision de la cour suppose que chacun de ces candidats a rempli les conditions exigées par la loi électorale à savoir, le parrainage par la signature légalisée d'au moins dix (10) députés ou cinq (5) élus communaux dans chacune des régions et du District de Bamako (un élu ne peut soutenir plus d'un candidat), un cautionnement de dix millions de francs remboursables à 50% pour les candidats ayant obtenu 5% au moins des suffrages exprimés lors du 1 er tour de l'élection présidentielle.

La Cour a rejeté huit candidatures. Deux candidats ayant été parrainés n’ont pas satisfait aux exigences de cautionnement prévues par la loi électorale et ont vu leurs candidatures rejetées. Il s’agit de SIDIBE Aminata DIALLO (candidate malheureuse en 2007 et ancienne ministre) et de Madani TALL (ancien conseiller à la présidence de la république).

Six autres candidats n'ont ni payé le cautionnement ni obtenu le parrainage exigé par la loi. Il s’agit de Tidiani GUINDO, Mamadou SIDIBE, Mamadou DJIGUE, Gaoussou Abdrahamane FOFANA, Boubacar N'Tio TRAORE, Etienne GOÏTA, leurs candidatures ont été rejetées.

En attendant son officialisation, notons pour finir que le 28 juillet prochain a été réitéré par le ministre de l'administration territoriale du gouvernement de transition mardi dernier pour être la date du premier tour de l'élection présidentielle.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ