x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 11 juillet 2013 | Le Patriote

Visite d’Etat du chef de l’Etat dans le district des savanes : Ouattara n’a insulté personne

© Le Patriote Par Didier ASSOUMOU
Conférence de presse du Président de la République à Korhogo
Lundi 8 juillet 2013. Korhogo. Au terme de sa viste dans le district des Savanes, le Président Alassane Ouattara échange avec les journalistes au cours d`un point de presse. Photo: Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire. Photo: Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire.
Ils pensent qu’il suffit d’un petit tour de magie, assorti de gros mensonges pour passer par pertes et profits la tournée du Président Ouattara dans le district des Savanes. Ces disciples de Merlin sont allés jusqu’à accuser Alassane Ouattara d’avoir insulté feu Félix Houphouët Boigny. Pour la simple raison qu’il a dit une vérité qui crève les yeux. Le fait que le Président Ouattara ait dit que « le Nord a été abandonné » est, selon eux, une manière de s’attaquer à Félix Houphouët Boigny. Ils se sont donc empressés de dire que le Père de la Nation ivoirienne a été insulté. Non ! Ouattara n’a insulté personne. Il est allé découvrir, comme tout le monde, la grande misère dans le Nord de son pays. Lui et toutes les personnes de son âge savent tout ce que le premier président ivoirien a fait dans cette partie de la Côte d’Ivoire depuis l’Indépendance jusqu’à la grande crise économique du début des années 80. Mais depuis, force est de constater que la partie septentrionale de la Côte d’Ivoire n’a plus bénéficié des largesses de l’Etat en matière d’investissements. Il suffit de faire la comptabilité des localités électrifiées, des centres de santé, des routes bitumées ou profilées, des écoles, de l’adduction d’eau courante, des entreprises etc. pour se rendre compte de la réalité pointée du doigt par celui qui, aujourd’hui, préside aux destinées du pays. C’est même un hommage qu’il rend à Houphouët Boigny qui reste le seul à avoir apporté, aux populations du Nord, un minimum de développement.
L’autre fait qu’il convient de relever c’est quand les détracteurs du chef de l’Etat semblent être échaudés par le fait qu’Alassane Ouattara ait affirmé qu’il est le premier président musulman de la Côte d’Ivoire. Quel mal y a-t-il à dire qu’on est chrétien, bouddhiste, raëlien, musulman, animiste ou quoi encore ? Houphouët Boigny, Henri Konan et Guéi Robert n’ont jamais caché leur appartenance à l’Eglise catholique. Gbagbo Laurent, catholique au départ et évangélique par la suite, n’était plus loin de transformer le palais présidentiel en temple. Tant les pasteurs y défilaient. Que le Président Ouattara dise qu’il est musulman n’est donc pas une exception. Mieux, en le disant devant Soro Guillaume, le président de l’Assemblée Nationale, il était en train de démontrer qu’il n’y a pas un problème religieux en Côte d’Ivoire. « Soro a dit qu’au nom de foi chrétienne c’est Alassane Ouattara qui a gagné », a rappelé le chef de l’Etat comme pour dire que s’il y avait une guerre religieuse, l’actuel numéro 2 de l’Etat aurait certainement faire un autre choix. Le ridicule dans tout ça, c’est que ce n’est pas la première fois que Ouattara affirme qu’il est musulman. « Je suis musulman, mon épouse est catholique et nos enfants sont protestants », révélait-il au cours d’un entretien pour dire toute son ouverture quant à la question de la religion.
Il faut donc sortir de ces débats puérils qui n’apportent rien au quotidien des Ivoiriens. Après la visite du Président de la République dans le district des Savanes, ce que les populations retiennent ce sont les routes bitumées ou profilées, les centres de santés construits ou réhabilités, les villages électrifiés, l’adduction en eau potable, l’équipement de l’administration… Et rien d’autre.
Koné Lassiné

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ