x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 18 juillet 2013 | L’intelligent d’Abidjan

Tiébi Dago Narcisse, chef de service Eau et Environnement à LANEMA : ‘’Céleste est une eau minérale, qui respecte les normes requises par CODINORM’’

«L’eau Céleste est une eau minérale, respectant les normes requises par CODINORM. L’eau Céleste n’est pas comparable aux eaux qu’on retrouve dans les sachets. Ces entreprises utilisent l’eau de Sodeci qu’elles filtrent avant de faire la mise en sachets. Nous avons vérifié la potabilité et la conformité de l’eau Céleste avant sa mise sur le marché. Les eaux en sachets qui sont vendues sur le marché à 50frs ne sont pas des eaux minérales. On appellerait eau minérale, une eau embouteillée comme Céleste parce qu’elle vient directement des sources naturelles, tirées du sous-sol, traitées. A cette eau, sont ajoutés des éléments nutritifs pour consolider soit en sodium, soit en calcium pour la consommation humaine. Une eau minérale, c’est une eau qui contient des sels minéraux pour combler les carences en certains éléments. Celui qui a une carence en calcium, peut par exemple utiliser l’eau minérale pour renforcer son organisme en calcium. Mais, lorsque vous avez un corps riche en calcium et que vous consommez une eau minérale riche en calcium, vous faites une surdose. Dans ce cas, vous vous exposez à d’autres maladies. On fait la confusion sur les eaux de consommation, c’est un amalgame. Depuis un moment, il y a plusieurs proliférations des eaux sur le marché qui viennent d’ailleurs. Et nous n’avons pas la maîtrise de toutes celles-ci, car nous ne contrôlons pas toutes ces eaux. En Côte d’Ivoire, c’est CODINORM qui établit les normes et c’est sur la base de cela que nous travaillons. Les analyses sont faites à partir des normes référentielles qui nous permettent de savoir qu’une eau est de bonne qualité pour la consommation humaine, selon les normes de l’Organisation Mondiale de la Santé. En ce qui concerne l’analyse des eaux minérales, on utilise les mêmes normes françaises pour voir si ces eaux sont de bonnes qualités. Et c’est le cas de l’eau Céleste qui respecte toutes les normes d’une eau minérale. Chaque eau minérale a sa particularité qui dépend en grande partie du manipulateur. Par exemple, si vous avez deux femmes et que vous donnez 3000f à chacune d’elles pour vous faire de la sauce graine, vous savez bien que les deux sauces n’auront pas les mêmes goûts. Mais on les appellera sauce graine. C’est la même chose qui se passe au niveau des eaux minérales. Maintenant le goût peut changer d’une entreprise à une autre. Les deux sources peuvent avoir aussi les mêmes goûts, mais l’autre peut être aussi plus raffinée. Il faut plus de technicité pour améliorer le goût. Lorsqu’une eau n’est pas conforme aux critères des eaux minérales, on ne peut pas l’appeler l’eau minérale. Souvent l’entrepreneur a un cahier des charges qu’il dépose auprès de l’autorité compétente pour lui délivrer le certificat d’exploitation et au vu de ce certificat, nous constatons si l’entreprise est appropriée et capable de produire de l’eau minérale. Et elle nous envoie ses eaux et nous les analysons pour confirmer ou infirmer ce que dit l’entrepreneur. Donc, nous sommes un laboratoire de contrôle et nous n’avons pas de pouvoir répressif. Mais avant tout, nous voyons la conformité des produits ».

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ