x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le dimanche 28 juillet 2013 | APA

Les Maliens ont voté massivement à Abidjan dans la quiétude

© APA Par DR
Election présidentielle au Mali: Début du vote pour le 1er tour
Dimanche 28 juillet 2013. Mali. Les Maliens ont commencé à voter pour le premier tour de l’élection présidentielle, scrutin déterminant pour sortir le Mali de 18 mois de crise politique et militaire.
Environ cent mille Maliens se sont rendus aux urnes, dimanche, en Côte d’Ivoire pour choisir entre les 27 prétendants, le successeur constitutionnel du Président Amadou Toumani Touré (ATT) chassé du pouvoir le 22 mars 2012 par une junte militaire.

Répartis sur les deux juridictions administratives, Abidjan au Sud et Bouaké au Centre, les électeurs maliens, environs, une centaine de millier inscrite sur la liste électorale, ont accompli leur devoir civique, en toute quiétude.

Le Général Seydou Traoré, Ambassadeur du Mali en Côte d'ivoire, après avoir accompli son devoir de citoyen malien, au bureau de vote du Collège Moderne du Plateau (commune au centre d'Abidjan), aux alentours de 10h, a exprimé sa satisfaction quant à la mobilisation de ses compatriotes pour ce scrutin.

''Aucun incident majeur n'a été signalé actuellement. Tout se passe bien. Je salue le civisme des électeurs qui sont sortis, massivement pour voter'', s'est réjoui le diplomate malien.

A Yopougon, à l'Ouest d'Abidjan, les Maliens sont sortis massivement pour participer à ce premier tour de la présidentielle. Pour Djakaridja Dembélé qui vote pour la première fois ‘' ''cette élection représente beaucoup pour nous''. ''Il faudra que le pays sorte de cette crise pour amorcer son développement'', plaide-t-il.

Autre lieu, décor identique. Dans la bouillante commune d'Adjamé, la commune commerciale d'Abidjan, deux longues files d'électeurs attendent, impatiemment, mais dans la discipline, l'ouverture des bureaux de vote pour s'acquitter de leurs devoirs civiques.

Dame Sidibé Maïmouna, la cinquantaine entamée, tenant fermement, ses documents électoraux, a déjà une idée de son candidat. ''Mon groupe et moi, savons qui nous allons porter au palais de Koulouba. Avec lui, le Mali sortira du sous-développement, car il est concret'', analyse celle qui dit ''pouvoir'' mourir pour son candidat.

Ce scrutin du 28 juillet auquel 27 candidats prennent part, pour le premier tour, va permettre au Mali de retrouver la stabilité constitutionnellement après le putsch militaire du 22 mars 2012 qui a écourté le deuxième mandant du président Amadou Toumani Touré dit ATT.


Les résultats de Côte d'Ivoire seront proclamés dans l'enceinte de l'Ambassade du Mali à Abidjan aux environs de 20h GMT, après consolidation.

HS/ls/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ