x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mercredi 4 septembre 2013 | AIP

IBK, le successeur de Toumani Touré, prête serment

© AIP Par DR
Le nouveau président malien, Ibrahim Boubacar Kéita di IBK
Abidjan, 04 sept (AIP)- Le nouveau Président du Mali, Ibrahim Boubacar Kéïta, plus connu sous l'acronyme IBK, successeur du général Amadou Toumani Touré, destitué par un pustch à quelque 60 jours de la fin de son mandat, a prêté serment, ce mercredi, à Bamako, conformément à l’article 37 de la Constitution malienne.

Le Président IBK s'est réjoui du retour du Mali sur la scène internationale, et déclaré son engagement à associer l'ensemble des forces vives du pays à l'édification d'un "Mali nouveau", non sans rendre hommage à son illustre prédécesseur ayant conduit la transition politique et à l'ensemble du peuple malien pour son sens de la nation.

"Le Mali revient de loin, et il aura besoin de l'ensemble de ses filles et fils pour bâtir un Mali nouveau, où règnent l’entente, la cohésion sociale, l’amour et la paix entre les peuples", a-t-il souligné, exprimant par ailleurs sa gratitude à la communauté internationale, notamment la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest(Cedeao) et l'Union Africaine(UA), qui n'a pas lésiné sur les moyens pour apporter son appui à la renaissance de son pays.

Le tout-nouveau Président malien, qui prend désormais les rênes de l’Etat malien, à compter de ce jour, a remporté le scrutin présidentiel, à l'issue du second tour du 11 août par un score de 77,60%, face à l'ancien président de la Commission de l'Uemoa, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest, Soumaïla Cissé, arrivé en deuxième position, après le premier tour, le 28 juillet.

Il a effectué, le 30 août, à Abidjan, une visite-éclair, à l'effet d'échanger avec le Président ivoirien, Alassane Ouattara, également président en exercice de la Cedeao. Le chef de l'Etat ivoirien devrait, sauf bouleversement d'agenda, prendre part, à Bamako, au palais du Mont Koulouba, à la cérémonie solennelle d'investiture prévue, sous peu, annonce-t-on. Son prédécesseur, le Président intérimaire, Dionconda Traoré, a lui aussi fait, mardi, un détour à Abidjan, pour exprimer la gratitude des autorités et du peuple maliens à la Côte d'Ivoire.

Notons que IBK est le cinquième président du Mali, depuis son accession à l'indépendance en 1960, avec Modibo Kéïta, 1960 à 1968, destitué par un coup d'Etat militaire, le premier connu du pays. Puis, vinrent Moussa Traoré (1968-1991), Alpha Oumar Konaré (1992-2002), et le général Amadou Toumani Touré(2002-2012). Ce dernier conduisit une transition militaro-civile, en 1991, après la destitution du général Moussa Traoré par de jeunes turcs.
(Aip)
sn/kkp/nf


(AIP)

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ