PUBLICITÉ

Politique Publié le jeudi 26 septembre 2013 | Le Patriote

MINUSMA : 170 militaires ivoiriens prêts

© Le Patriote Par S.A
Sécurité au nord du Mali : les militaires ivoiriens de la MISMA foulent le sol Malien.
Samedi 05 mai 2013. Bamako. Un contingent de soldats ivoiriens devant se charger du transport de la logistique est arrivé au camp de gendarmerie Balla Koné sis au quartier Faladié, en attendant son déploiement à Sévaré.
Le temps d’une demi-journée, le 43e Bima s’est transformé hier, en un territoire malien, plus exactement l’ouest de la ville de Tombouctou, à l’hôtel Libya. C’est Là que seront positionnés 170 FRCI issues du 2ème batillons d’infanterie de Daloa, du 1er bataillon de commandos parachutistes et du bataillon blindé d’Akouedo. Après six semaines de formation, ces éléments ont restitué ce qu’ils ont appris. Ces forces qui iront bientôt à Toumboctou dans le cadre de la Mission des nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), ont émerveillé tous ceux qui ont fait le déplacement. Avec perfection et sans négliger aucun détail, les 170 éléments ont montré que leur séjour auprès des militaires français s’est bien déroulé. Pour preuve, la simulation du ravitaillement de leur camp par des éléments de l’ONU, la menace de jeunes gens surexcités qui exigeaient le départ de la force du territoire malien, l’arrivée d’un journaliste venu solliciter une interview… ont été exécutée à la perfection. Avec promptitude, les différents compartiments des éléments placés sous le commandement de Hubert Kakou, chef du bataillon, ont été à la hauteur des attentes des formateurs. Avant d’arriver à cette démonstration, les invités avec à leur tête, le ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, ont été situés sur la raison de leur présence. Il s’agit de placer les éléments formés dans un contexte proche de celui du théâtre malien. Ils ont été formés, selon le lieutenant colonel Rémi Bouzereau, commandant des forces de la Licorne, au tir, au secourisme, aux missions communes de l’armées de terre, à l’organisation du commandement, au combat fluvial, à l’armement, à la topographie ou à la maintenance, au droit international, au maintien de l’ordre. Il s’est réjoui de ce que, selon lui, tout a été restitué avec rigueur. « N’oubliez pas que vous êtes au service de la population », a-t-il conseillé. Pour sa part, Paul Koffi Koffi n’a pas caché sa joie. « Nous avons été invité pour assister à une cérémonie de simulation. Je voudrais saluer et remercier la Licorne qui a dispensé cette formation à nos hommes », a-t-il indiqué d’entrée. Puis le ministre d’ajouter : « avec ce que nous venons de voir, nous pouvons être fiers de nos hommes ». Il les a invités à être des modèles une fois sur le territoire du Mali. « Je vous invite à être exemplaires, à respecter les lois et les autorités du Mali. En reconnaissance du service rendu à la Côte d’Ivoire, le lieutenant colonel Rémi Bouzereau et deux de ses collaborateurs, Olivier Baudet et Mathieu Brulais, ont été fait chevalier de l’ordre du mérité national.
TL

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ