x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 14 décembre 2013 | Notre Voie

Sortie de crise en Côte d’Ivoire : l’Ambassadeur de Belgique se dit optimiste

© Notre Voie Par Marc Innocent
Dialogue politique : une délégation du FPI rencontre le RDR
Lundi 09 Décembre 2013. Abidjan. Cocody. Une délégation du Rassemblement des Républicains (RDR, pro-Ouattara) accueille à son siège une dizaine de cadres du Front populaire ivoirien (FPI, pro-Gbagbo)
L’offensive de proximité que mène le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’guessan, pour rallier, entre autres personnalités, les diplomates à l’idée des Etats généraux de la République (EGR), l’a conduit, hier, à l’Ambassade du Royaume de Belgique. Avec SE Peter Huyghebeart qui l’a reçu, le N°1 du Fpi a échangé de 8h 30 à 9h 40, sur la situation générale de la Côte d’Ivoire et naturellement, sur le principe des Etats généraux de la République (Egr). Aux termes de l’importante séance de travail entre les deux délégations, l’ambassadeur a réagi.

Selon les coulisses de la rencontre, le diplomate qui a posé beaucoup de questions à Pascal Affi N’guessan, pour s’informer, a manifesté un sentiment d’optimisme, concernant la réconciliation basée sur la procédure de la justice transitionnelle (procédure que propose le Fpi). Pour le diplomate belge, si la justice transitionnelle a connu un succès au Rwanda et en Afrique du sud, il n’y a pas de raison qu’elle ne marche pas en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, selon nos sources, l’ambassadeur du Royaume de Belgique a fait des remarques concernant le champ d’action des Egr, particulièrement, les thèmes de référence. Il estime trop étendus le champ d’action des Egr, en tenant compte des différents thèmes. Il s’est singulièrement préoccupé, concernant le temps qui reste à courir avant les élections. Si ce temps suffit pour débattre de tous les thèmes.

Répondant à cette préoccupation, Pascal Affi N’guessan a indiqué que pour les Egr, le Fpi n’est pas fermé à des amendements et à des modifications, pourvu que ces orientations débouchent sur la réconciliation. Suite aux échanges, SE Peter Huyghebaert s’est dit disposé à aider la Côte d’Ivoire, pour que ses filles et fils aillent à la réconciliation, peu importe la forme.
Pour rencontrer l’Ambassadeur belge, le président du Fpi était avec son conseiller en communication, Franck Anderson Kouassi.

Après la rencontre de l’Ambassade du Royaume de Belgique, à 13h, le président Pascal Affi N’guessan, le vice président Michel Amani N’guessan et le Conseiller spécial du président, Alcide Djédjé ont été reçus dans le cadre d’un déjeuner de travail avec l’Ambassadeur de la Suisse en Côte d’Ivoire. Ici encore, il y a eu au menu la situation de la Côte d’Ivoire et des Egr.

Armand Bohui
bohuiarmand@yahoo.fr

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ