x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le vendredi 3 janvier 2014 | L’intelligent d’Abidjan

Sortie de crise / En meeting à Songon M’brathé : Eugène Djué, Charles Gnaoré et Elie Hallassou prônent la réconciliation nationale

© L’intelligent d’Abidjan Par DR
Elie Hallassou
Le président de la Fédération des organisations républicaines pour la cohésion et l’émergence 2015 (Force 2015) a offert récemment un don composé de sacs de riz, d’huile alimentaire et la somme de 20.000 FCFA à l’ONG Lobus action basée à Songon M’brathé, un village de la sous-préfecture de Songon. Pour la circonstance, Charles Gnaoré était accompagné par le «maréchal» Eugène Djué, président de l’UPLTCI et Elie Hallassou, le désormais militant du Rassemblement des Républicains (RDR).

L’essentiel des messages des invités du président de Force 2015 a tourné autour de la réconciliation nationale pour une sortie définitive de la crise en Côte d’Ivoire et le ton a été donné par Eugène Djué. «Je dis aux uns et aux autres qu’on n’a pas besoin d’injurier ou d’insulter pour faire accepter nos doléances et nos préoccupations. On n’a pas besoin d’insulter quelqu’un à plus forte raison le Président de la République. Il faut arrêter ça ! (…) Après tout ce qu’on a vu, après la grave crise qu’a connue notre pays, je pense que tout le monde doit s’inscrire dans la dynamique de la réconciliation nationale et de la paix. C’est pourquoi, j’ai accepté d’accompagner Force 2015 pour inviter les populations de Songon à la paix et à la cohésion. Il faut qu’on aille à la paix. Car, nous avons tous vu en Côte d’Ivoire que la guerre n’arrange personne», a lancé Eugène Djué.

Le président de l’Union pour la libération totale de la Côte d’Ivoire a par ailleurs invité les militants du RDR de Songon d’associer leurs frères du FPI dans toutes leurs activités. «Nous sommes venus soulager nos frères handicapés et leur dire de garder espoir, nous sommes également là pour dire aux habitants de Songon de tourner le dos à la violence et la division», a insisté Charles Gnaoré, pour qui le temps de faire la paix est arrivé. «Avec Alassane Ouattara, le temps de la paix est arrivé. Nous devons l’accompagner à réaliser son ambition de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020. C’est pourquoi, je vous demande de pardonner et de privilégier la paix dans vos actes», a-t-il souhaité.

O.Dion

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ