x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 22 septembre 2014 | AIP

Les 25 ans du concept de la "culture de la paix" célébrés à Yamoussoukro

Yamoussoukro - Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a procédé, ce lundi à Yamoussoukro (centre, région du Bélier), à l'ouverture officielle de la célébration des 25 ans de la naissance du concept de la "culture de la paix" autour du thème ''La paix dans l'esprit des hommes et des femmes''.

Organisée par la Fondation Félix Houphouët-Boigny et l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), cette commémoration est placée sous le patronage du Président Alassane Ouattara et rassemble, depuis lundi, les acteurs nationaux et internationaux de promotion de la paix.

Vingt-cinq ans après le Congrès international de l'UNESCO (26 juin 1989), les promoteurs nationaux et internationaux de la paix dans le monde sont de retour à Yamoussoukro pour faire le bilan du programme de la culture de la paix, mais également pour faire à nouveau de la terre natale du Président Félix Houphouët-Boigny ''premier africain initiateur de la paix dans l'esprit des hommes'', le lieu d'un nouvel engagement en faveur de la paix dans le monde.

''Nous sommes réunis pour prendre à nouveau date et pour réfléchir sur les moyens d'organiser la paix sur notre continent et la paix universelle'', a déclaré le secrétaire général de la Fondation Félix Houphouët-Boigny, Jean Noel Loukou, à l'ouverture de ces travaux.

Il a indiqué que face aux crises à répétition dans le monde, et notamment sur le continent africain, le thème '' La paix dans l'esprit des hommes et des femmes'' est plus qu'une '' ardente obligation et une des urgences à résoudre’’.

Pour le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, les assises sur l'idéal de paix à Yamoussoukro constituent ''sans aucun doute'' un hommage renouvelé au Président Félix Houphouët-Boigny, '' artisan infatigable de la paix'', ainsi qu'à l'ensemble de ses œuvres.

''Ces assises confirment également la pertinence et l'actualité de l'engagement de Yamoussoukro en faveur de la construction de la paix dans les esprits des hommes, au moyen de la culture d'édifices solides devant servir de remparts contre la violence et la guerre'', a signifié M. Duncan.

La célébration, lundi, des 25 ans du concept de la culture de la paix a débuté dimanche avec une cérémonie œcuménique à la basilique Notre Dame de la paix.

La sous-directrice générale de l'UNESCO pour l'Afrique, Lalla Aicha Ben Barca, Mohamed Sameh Amr, président du conseil exécutif de l'UNESCO, Sibry Tapsoba de la BAD, Ambroise Niyonsaba, envoyé spécial de l'Union africaine, le Médiateur de la République du Bénin, Albert Tévoédjré ainsi que des enseignants et chercheurs d'universités de Côte d'Ivoire, d'Afrique, d'Europe et d'Asie participent à ces assises qui prennent fin jeudi.

(AIP)
Nam/kkp/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ