x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le vendredi 10 octobre 2014 | Le Mandat

Missions à l’étranger: La gestion des billets d’avion au centre d’un débat

© Le Mandat Par Atapointe
Ouverture de l`Atelier bilan des conférences et missions 2014 du ministère du Budget
Jeudi 9 Octobre 2014.Plateau-Abidjan. L’auditorium de la caisse de stabilisation au Plateau-Abidjan a abrité la cérémonie d`ouverture de l`atelier bilan des conférences et des missions 2014 organisé par le Ministère auprès du Premier Ministre chargé du budget.
Le ministère auprès du Premier ministre chargé du Budget organise depuis hier, un atelier à l’attention des fonctionnaires et agents de l’Etat sur la gestion du calendrier 2014 des conférences et missions ainsi que les perspectives d’optimisation des allocations budgétaires.
L’Etat ivoirien veut mieux gérer les allocations budgétaires des conférences et missions à l’étranger des fonctionnaires. Chaque année, ce sont près de quatre (4) milliards Fcfa qui sont affectés à ces dépenses. C’est dans ce cadre que se tient du 09 à ce jour 10 octobre 2014, à l’auditorium de la Caistab, au Plateau, un atelier-bilan des conférences et missions 2014 autour du thème : «Gestion du calendrier 2014 des conférences et missions et perspectives d’optimisation des allocations budgétaires». A en croire Gnako Roger, Directeur de cabinet adjoint du ministère des Affaires étrangères, les ateliers successifs ont permis d’obtenir une amélioration substantielle de la programmation et de l’exécution du calendrier des conférences et missions qui s’est traduite notamment par le relèvement des taux journaliers des indemnités de séjour à l’étranger, la réduction notable des déperditions, des double emplois, des dépassements de crédits budgétaires et du recours généralisé aux demandes de lettre d’avance. Il a souhaité, par ailleurs, la mise en application effective du projet de hausse des taux des indemnités journalières avec la signature du nouveau décret prévu à cet effet. Avant de préconiser des solutions diligentes face au retard observé par l’Etat dans le règlement des factures des billets d’avion aux agences de voyage, entrainant une majoration des coûts. Sidy Cissé, Directeur de cabinet adjoint du ministre en charge du Budget a, par ailleurs, précisé que la problématique de la rationalisation des dépenses liées à l’exécution des conférences et missions continue de retenir toute l’attention du Gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie globale d’assainissement des finances publiques. L’atelier a fait savoir que pour les billets d’avion, des réformes sont en cours pour permettre l’acquisition des billets d’avion selon une formule d’uniformisation des tarifs et du respect des classes de voyage en rapport aux fonctions des personnalités qui voyagent. Le bilan de la situation de l’exécution du calendrier au 30 septembre 2014, révèle que pour les ministères, pour une dotation estimée à plus de 3,6 milliards Fcfa, la consommation globale se situe à plus de 2,1 milliards Fcfa, soit un taux d’exécution de 57,35%. Sur les 30 ministères présents dans le calendrier des conférences et missions, 24 ont consommé plus de la moitié de leur dotation (70%), et 2 ont totalement atteint leur plafond. 150 participants prennent part à ce séminaire qui prendra fin aujourd’hui.

B.SORO

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ