x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le lundi 20 octobre 2014 | AIP

L’administration agricole écoute et secourt les producteurs du nord ivoirien (Round up)

Abidjan – La 3ème édition des Journées de l’administration agricole délocalisée (JAAD) effectuée de jeudi à samedi dans trois régions du nord ivoirien, a été un franc succès eu égard à ses objectifs qui visent, pour les cadres du ministère de l’Agriculture, d’aller sur le terrain pour s’enquérir conditions de travail des acteurs à la base, recueillir leurs préoccupations et y apporter des solutions à même d’améliorer un tant soit peu la pénibilité de la tâche.

Lors de cette tournée, le ministre de l’Agriculture, Coulibaly Mamadou Sangafowa, était entouré de ses proches collaborateurs : directeur et chef de cabinet, conseillers techniques, directeurs généraux, directeurs centraux, sous-directeurs… ainsi que plusieurs agents dudit département ministériel.

Au cours de toute la visite, l’on a noté également la présence des patrons des structures sous-tutelle, entre autres, le Conseil du café-cacao, le Conseil du coton et de l’anacarde, le FIRCA, l’ANADER, le CNRO, l’ONDR, sans oublier celle de partenaires au développement dont l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), l’Union européenne, la PANAFCI – INADES-Formation.

Les JAAD 2014 furent également l’occasion de visites de sites et de lancement de projets agricoles, dans des zones parfois reculées des régions de la Bagoué, du Tchologo et du Poro.

Jeudi, dans le département de Boundiali, chef-lieu de la région de la Bagoué, l’on peut citer, pêle-mêle, l’inauguration de Cajou Industrie, une unité de transformation de noix de cajou installée à Kolia, la visite de la parcelle de riz et la remise de matériel et équipement agricoles aux producteurs de Gbon.

Dans le Tchologo, vendredi, la délégation s’est rendue à Sangopari pour le lancement des travaux d’aménagement du périmètre hydro agricole financé par la BOAD à hauteur de six milliards FCFA, avant de se rendre à la place Alassane Ouattara de Ferkessédougou, pour la célébration officielle de la Journée mondiale de la femme rurale.

A cette occasion, trois tracteurs obtenus grâce à l’UE, pour un montant global de 250 millions FCFA, ont été remis aux coopératives de producteurs de canne villageoise, dans le cadre de la relance du programme Sucre. Comme dans la Bagoué, la veille, et dans le Poro, samedi, des kits PASA (programme d’appui à la sécurité alimentaire) ont été remis notamment aux coopératives de productrices.

A Korhogo, il a été question de remise d’une unité de traitement de semences (riz, maïs, sorgho, soja) à des productrices du district des Savanes, de la visite rendue à des groupements de productrices de karité à Petit Paris, d’échanges avec la société coopérative Gninnangnon des producteurs de mangue de Korhogo.

L’apothéose de ces JAAD 2014 a été la cérémonie de clôture couplée avec la célébration officielle de la 34ème Journée mondiale de l’alimentation portant sur le thème « Les agriculteurs familiaux : nourrir le monde, préserver la planète ». Des stands d’exposition et des dons de matériels, intrants et semences d’une valeur de 340 millions FCFA ont été faits aux producteurs du Poro. Pour la tournée dans les trois régions, ceux-ci se chiffrent à un montant cumulé de 490 783 700 FCFA.

Selon le constat fait, une large part des dons a été consacrée aux femmes rurales. Les groupements des productrices de vivriers de la Bagoué, du Tchologo et du Poro, les semencières du district des Savanes (regroupant les trois régions) ont bénéficié d’une attention particulière de l’administration agricole : remise de certificats aux meilleurs, dons de semences, d’intrants, de matériel agricole, subventions…

Les JAAD 2014 ont été également riches en ressources humaines, que ce soit au niveau des parrains, à savoir Bruno Koné (Bagoué), Guillaume Soro (Tchologo) et Amadou Gon Coulibaly (Poro), tous représentés à un haut niveau, qu’au niveau de la mobilisation du corps préfectoral des régions et département visités, soutenus par leurs collègues d’autres départements voisins, ainsi que la participation active des collectivités territoriales (présidents des conseils régionaux, maires…) et des députés.

Les populations sont sorties massivement pour suivre les différentes activités au programme desdites Journées.

A toutes les étapes dans les chefs-lieux de région, le ministre de l’Agriculture a achevé sa mission par des audiences avec le corps préfectoral, les élus et cadres de la région, les organisations des producteurs, les services déconcentrés du ministère.

Les JAAD ont surtout été pour lui, l’occasion de remercier les producteurs pour leur contribution encore inégalée dans le PIB de la Côte d’Ivoire, et surtout pour leur réaffirmer la promesse faite par le Président Alassane Ouattara, d’œuvrer à leur bien-être.

cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ