x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 28 octobre 2014 | AIP

Le ministre de l’Industrie et des Mines "satisfait" de l’évolution des recherches sur le site aurifère de Yaouré (Bouaflé)

© AIP Par Zunon Tape Alban Serges
Atelier de lancement du projet de rationalisation de l`orpaillage en Côte d`Ivoire
Mercredi 05 mars 2014 Abidjan.Daniel Kablan Duncan premier ministre a procédé au lancement du projet de rationalisation de l`orpaillage en Côte d`Ivoire. Photo : Le ministre Jean-Claude Brou.
Yamoussoukro - Le ministre de l'Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, en visite de travail, lundi, sur le site aurifère de Yaouré, dans le département de Bouaflé (centre-ouest, région de la Marahoué), s'est dit satisfait de l'évolution des recherches et de l'exploration menées par la société britannique ''AMARA Minning''.

Jean-Claude Brou a indiqué, au terme de sa séance de travail avec les responsables de la société minière, que le souhait du gouvernement ivoirien est de voir le programme de forage continuer pour aboutir à l'étude de faisabilité et procéder au démarrage de l'exploitation effective de la mine.

"Depuis juin 2011 à aujourd'hui, la société AMARA Minning a lancé un vaste programme de recherche sur le site aurifère, foré plus de 207 000 forages et découvert 6 300 000 onces en ressources minérales et dépensé 17 milliards de F CFA", a confié le responsable de l'exploitation du site, Dr Pitter Brown.

'' C'est important ce que nous attendons de cette opération et de l'exploitation'', a insisté le ministre Jean Claude Brou qui soutient que la future ''mine de classe moderne'' apportera beaucoup d'emplois et de ressources aux populations. En plus, elle participera à la formation pratique des étudiants ivoiriens en Mine et Géologie pour se familiariser avec les aspects concrets de leur métier.

Il a fait savoir que la Côte d'Ivoire fonde un grand espoir sur la mine de Yaouré qui, compte tenu de sa forte teneur en or, est en passe de devenir le plus grand gisement minier de l’Afrique de l'Ouest.

Le directeur pays de ''AMARA Minning'', Moussa Sérifou, a plaidé pour l'obtention de nouveaux permis, afin de couvrir de nouvelles zones et continuer les travaux de recherche. Il a promis toutefois de respecter les engagements de la société, afin de présenter au plus vite l'étude de faisabilité pour la construction de la mine de Yaouré.

nam/kkp/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ