PUBLICITÉ

Économie Publié le samedi 20 décembre 2014 | AIP

Mine d’or d’Ity : une convention de 51 milliards de CFA conclue entre l’Etat ivoirien et l’actionnaire majoritaire pour accroître la production

© AIP Par Atapointe
Atelier de dissémination Rapport sur la compétitivité de l`industrie manufacturière ivoirienne
Vendredi 26 Septembre 2014. Abidjan. La Banque mondiale a organisé un atelier de dissémination Rapport sur la compétitivité de l`industrie manufacturière ivoirienne. Les ministres Kaba Nialé et Jean Claude Brou représentaient le gouvernement ivoirien Photo: le ministre Jean Claude Brou
Abidjan - L’Etat de Côte d’Ivoire et la société minière "La Mancha Precious Metals", actionnaire majoritaire de la Société des mines d’Ity (SMI), ont conclu vendredi une convention portant sur un montant de 51 milliards de CFA pour des investissements dont la construction d’une nouvelle usine qui va porter la capacité de production annuelle de ladite mine à 3,5 tonnes d’ici 2016 contre de 2,4 actuellement.

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Jean Claude Brou, pour la partie ivoirienne, et le directeur général de la SMI, Pascal Bernosconi, ont paraphé le contrat lors d’une cérémonie au cabinet du premier cité en présence du président directeur (PDG) de la Mancha, Sébastien de Montessus, et du ministre auprès du Premier ministre en charge du Budget, Abdourahman Cissé.

Lors de cette cérémonie le ministre ivoirien s’est félicité de cet investissement qu’il qualifie d’"important" et qui "vient concrétiser le développement du secteur minier en Côte d’Ivoire".

"Cet investissement prouve que notre pays a encore beaucoup de potentiel qui peut être réalisé", a-t-il signifié avant de relever, outre les avantages économiques, quelques autres retombés de la convention qui dans l’exécution va générer sur le plan social, entre autres, "200 emplois permanents". La mine d’Ity emploie aujourd’hui 500 personnes, signale-t-on.

Le contrat, conclu par ailleurs en respect aux mesures de protection de l’environnement contenues dans le code minier ivoirien, va renforcer l’appui apporté aux communautés riveraines de la mines, a relevé en outre M Jean Claude Brou.

Le DG de la SMI a pour sa part, à la suite des autorités ivoiriennes, exprimé ses remerciement au principal actionnaire pour ce fonds alloué qui va apporter "confiance sérénité et stabilité et dynamisme" à ItY.

"Cette convention va donner le dynamisme dont nous avons besoin pour les investissements lourds que nous sommes en train de mener", s’est-il félicité.

Située à Zouan Hounien, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, la mine d’or d’Ity, rappelle-t-on, est la plus vielle dont dispose le pays. Ouverte en 1991 elle a produit à ce jour plus de 800 000 onces d’or avec des réserves estimées à "39 tonnes".

La Mancha, ex-filiale du groupe nucléaire français Areva, qui dispose de 55% du capital, en a pris le contrôle en 2013 après avoir acquis des part céder par l’Etat ivoirien. Les autres actionnaires sont la Société des Mines d’Ity (S.M.I) (30%), l’Etat ivoirien (10%) et le groupe Didier Drogba (5%).

(AIP)
kg/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ