x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 13 avril 2015 | Le Sursaut

Sara 2015 : Daniel Kablan Duncan juge le bilan positif

© Le Sursaut Par Marc Innocent Atigan
SARA 2015: le premier ministre préside la cérémonie de clôture
Samedi 11 Avril 2015. Abidjan. Le salon international de l`agriculture et des ressources animales (SARA) prend fin le 12 Avril à 16heures. Le premier ministre Daniel Kablan Duncan a présidé la cérémonie de clôture qui a eu lieu ce jour.
Les autorités ivoiriennes sont entièrement satisfaites du Salon International de l’Agriculture et des ressources animales qui a fermé ses portes, depuis hier.

La troisième édition du Salon international de l’Agriculture et des ressources animales qui s’est tenue du 3 au 12 avril à Abidjan a été une parfaite réussite. Le premier Ministre, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget a reconnu à la cérémonie de clôture que cette grand’messe agricole a tenu toutes ses promesses en ce qui concernent les objectifs fixés. Vu le nombre d’exposants et visiteurs attendus, les partenariats, les contrats et conventions d’affaires et la qualité des participants. Sara 2015 a enregistré 607 exposants composés d’entreprises et d’organisations avec 161 257 visiteurs selon Nouhoun Coulibaly, président du Comité scientifique de Sara 2015. Huit conventions ont été signées pour un montant de 9,3 milliards FCFA d’intention de financement dans le secteur agro-industriel, huit partenariats signés à hauteur de 38 milliards FCFA et deux panels organisés sur les grands défis agricoles du président Alassane Ouattara. Pour qui, le Sara est désormais devenu une vitrine agricole en Afrique subsaharienne permettant à tous les acteurs de la chaîne de valeur agricole nationale, régionale et internationale de se rencontrer sur une plateforme d’échanges et de partenariats Sud-Nord et Sud-Sud. Placé sous le thème « Promotion de l’investissement agricole durable », ce salon, à en croire Fabrice Sawegnon, directeur général de Voodoo group, a enregistré à la date du 10 avril, 161 257 visiteurs dont 64% sont âgés de moins de 35 ans. 12 pays représentés, 21 machines exposées et 371 stands enregistrés. Plus de 300 journalistes et 92 supports médias dénombrés. Les ressources engrangées dépassent dix fois les ressources injectées pour l’organisation selon le ministre des Eaux et Forêts, Mathieu Babaud Darret.

Le Premier Ministre a témoigné la reconnaissance du chef de l’Etat aux ministres de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, des Eaux et Forêts et de l’Environnement, de la Santé et de l’Urbanisme principaux organisateurs de ce salon. Non sans rendre hommage à Voodoo group, agence chargée de l’organisation de ce salon qui a gagné le défi de la mobilisation. Il a rassuré que le gouvernement de Côte d’Ivoire prendra toutes les dispositions pour imposer ce salon au-delà des frontières ivoiriennes afin de mieux promouvoir la force agricole de la Côte d’Ivoire, premier pays producteur de cacao, de noix de cajou, de cola et premier africain de latex et de bananes. A la cérémonie de clôture, des personnalités du monde agricole ont été distinguées dans l’ordre du mérite. Huit ont été faites commandeurs, 54 officiers et 82 chevaliers. Pour rappeler, le Sara a été initié en 1997 et était prévu de se tenir à Abidjan chaque deux ans. Après la seconde édition de 1999, ce salon a marqué un arrêt de seize ans dû à la crise sociopolitique que la Côte d’Ivoire a connue. Aujourd’hui avec la paix retrouvée, de grands programmes de développement économique et social sont mis en œuvre par le gouvernement avec pour objectif global, de faire de la Côte d’Ivoire une nation émergente à l’horizon 2020. Le secteur agricole clé de voûte de cette économie, après avoir enregistré des programmes de réhabilitation et de reconstruction, se met sur orbite avec son Programme national d’investissement agricole (Pnia) qui repose essentiellement sur le partenariat public-privé. Et comme l’organisation d’une manifestation d’envergure internationale consacrée à la promotion de ce secteur constitue l’élément manquant devant contribuer à l’atteinte des objectifs de ce programme, alors selon le ministre de l’Agriculture Coulibaly Sangafowa, le gouvernement a donc donné son accord pour la relance du Salon international de l’agriculture et des ressources animales. Le Premier ministre a annoncé que l’évènement aura lieu en 2017 avec d’autres grandes ambitions.


Romaric Sako

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ