x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le lundi 13 avril 2015 | APA

SARA 2015: la force d’une agriculture repose sur le milieu rural, selon le DG de l’ANADER

© APA Par DR
L`ANADER au Salon de l’agriculture et des ressources animales (SARA)
L’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) dirigé par le Dr Sidiki Cissé, a pris part à la 3è édition du Salon de l’agriculture et des ressources animales (SARA)
Abidjan (Côte d’Ivoire) - La force d’une agriculture compétitive repose sur le milieu rural, a estimé Dr Sidiki Cissé, Directeur général de l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER), lors de la 3è édition du Salon de l’agriculture et des ressources animales (SARA) qui s’est achevée ,dimanche, à Abidjan.

Dans un entretien à APA, Dr Cissé a salué l’engouement suscité par ce retour du SARA après seize ans d’interruption. "On s’est rendu compte que c’est un très bon forum de partage, c’est un rendez-vous du donner et du recevoir puisque la plus part des pays africains y participaient", a-t-il soutenu.

"Depuis la dernière édition du SARA, nous avons fait pas mal d’innovations. Nous avons restructuré en interne. Et comme nous aspirons à aller aussi à l’extérieur, le SARA est une occasion pour nous aussi de présenter aux autres pays, ce que nous savons faire", a expliqué Dr Cissé.

"Aujourd’hui nous avons reçu deux ministres (africains) qui sont venus nous voir. L’un nous a demandé carrément de les aider à pouvoir redynamiser leur conseil agricole et pour l’appui aux petits producteurs" a poursuivi le Directeur général de l’ANADER.

Il a par ailleurs, relevé la place du milieu rural dans le développement de l’agriculture d’un pays. "C’est le milieu rural qui fait la force d’une agriculture", a insisté Dr Sidiki Cissé , soulignant que l’ANADER s’est basée sur les leçons tirées des systèmes formation-visite. "On s’est rendu compte qu’il fallait aller à une approche participative", a conclu le DG de l’ANADER.

Créée le 29 septembre 1993 après la dissolution des 3 établissements publics ayant en charge l’encadrement agricole, notamment, la SATMACI (pour le café-cacao), la SODEPRA (pour les élevages) et la CIDV (pour les cultures vivrières et horticoles), l’ANADER, compte 7 délégations régionales pour 57 zones de couverture sur le territoire national ivoirien.

Partenaire privilégié du monde rural, elle contribue à l’amélioration des conditions de vie des acteurs de la filière agricole par la professionnalisation des exploitants et organisations en concevant et en mettant en œuvre des outils appropriés, des programmes adaptés pour assurer un développement durable et maîtrisé.

LS/APA

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ