x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le vendredi 31 juillet 2015 | Le Nouveau Réveil

Moronou / Visite reportée du chef de l’Etat : Arrah marche ce lundi pour réclamer l’enfant prodige

© Le Nouveau Réveil Par DR
Départ du Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, pour Abidjan après sa visite d`Etat dans le District du Bas-Sassandra.
Dimanche 08 mars 2015.
Lors de sa visite d’Etat, récemment, dans le Worodougou, le président de la République avait, à son corps défendant, annoncé que pour des raisons de calendrier, il ne pourra pas se rendre dans d’autres régions. Le Moronou qui se mobilisait pour accueillir son candidat, malheureusement, fait partie de ces localités concernées. C’est donc face à cette nouvelle donne que les populations du département d’Arrah ont décidé, à travers une cérémonie, ce lundi, de supplier le chef de l’Etat afin qu’il révise sa position. C’est-à-dire visiter coûte que coûte le Moronou. Et cela, pour plusieurs raisons. La première, selon le député d’Arrah, Ané Boni Siméon, coordonnateur du Rhdp et initiateur de cette démarche avec ledit groupement politique, la visite du président de la République dans le Moronou est symbolique. Elle s’impose à lui, soutient-il, parce que à l’en croire, c’est dans cette région anciennement appelée N’zi Comoé avec pour chef-lieu Dimbokro qu’il a vu le jour. « C’est donc normal pour notre fils de venir d’abord dans le Moronou pour prendre l’onction des ses parents avant la campagne présidentielle », a expliqué le député Ané Boni Siméon. La seconde raison qui exige la visite du président Alassane Ouattara dans le Moronou, toujours à en croire le coordonnateur du Rhdp d’Arrah, est que la population a soif de lui démontrer que malgré la candidature d’Affi N’guessan, fils de la région, le candidat du Rhdp est et reste le choix de la population du Moronou. Et enfin se désolidariser des propos sans fondement des irréductibles du Moronou tels que Kablan Brou Jérôme et autres. Ce lundi donc, la population qui continue de croire dur comme fer que le chef de l’Etat finira par visiter le Moronou organise, pour le 3 août, une marche pacifique .

Par DJE KM

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ