x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Diplomatie Publié le vendredi 27 juillet 2018 | AIP

TAC 2018 : le président Ouattara fier du chemin parcouru par la Côte d’Ivoire et le Burkina-Faso

© AIP Par DR
Cérémonie de clôture de la 7e Conférence au sommet du Traité d`Amitié et de Coopération entre la Côte d`Ivoire et le Burkina Faso.
Vendredi 27 Juillet 2018. Tenue de la cérémonie de clôture de la 7e Conférence au sommet du Traité d`Amitié et de Coopération entre la Côte d`Ivoire et le Burkina Faso à Yamoussoukro.
Yamoussoukro, 27 juil (AIP)- Le président ivoirien, Alassane Ouattara, s’est félicité vendredi à Yamoussoukro, du chemin parcouru par son pays et le Burkina-Faso, dans le cadre du traité d’amitié et de coopération (TAC) par la Côte d’Ivoire et le Burkina-Faso.

Il a exprimé dans son adresse à l’ouverture de la 7ème Conférence au sommet de ce traité en présence de son homologue burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré. « Nous pouvons légitimement être fiers du chemin parcouru dans notre quête inlassable de développement », a indiqué M. Ouattara.

Pour M. Ouattara, des acquis ont été enregistrés et le président Kaboré et lui entendent demeurer dans cette dynamique de développement pour l’intérêt des deux pays. Il a relevé que le projet de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou est en train de devenir une réalité. « Les travaux ont démarré depuis le 02 octobre 2017 sur la section Yamoussoukro Tiébissou et le financement est acquis pour le tronçon Yamoussoukro-Bouaké ainsi que des études achevées sur certaines des sections », a-t-il indiqué.

Il a cité, entre autres, la fourniture d’électricité au Burkina-Faso avec pour objectif d’atteindre 90 mégawatt avant la fin de cette année, les efforts consentis sur la question de la fluidité routière sur le corridor Abidjan-Oaugadougou avec la réalisation du poste de contrôle juxtaposé de Laléraba, l’accroissement des capacités du commerce et du transite, l’opérationnalisation du fond d’insertion des jeunes et des femmes d’une valeur de 200 millions de FCFA.

Alassane Ouattara a tout de même relevé quelques lenteurs dans la mise en place de certains projets, notamment, l’opérationnalisation du chemin de fer Abidjan-Kaya et son prolongement jusqu’à Tambao, la gestion des personnes évacuées du mont Péko ici en Côte d’Ivoire, (….).

(AIP)

gak/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ