x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le mardi 30 juillet 2019 | CICG-Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire - Burkina Faso : le TAC est un outil de développement, selon le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly

© CICG-Côte d’Ivoire Par DR
Côte d’Ivoire - Burkina Faso : le TAC est un outil de développement, selon le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly
Abidjan – Présent depuis le 29 juillet à Ouagadougou, la capitale burkinabè pour les travaux de la 8ème Conférence du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC), le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, s’est réjoui que cet accord soit devenu un outil de développement au profit des populations ivoiriennes et burkinabè.

« Ce Traité est devenu, aujourd’hui, un véritable outil de développement au bénéfice de nos deux pays, grâce au lancement et à la réalisation de chantiers ambitieux », a déclaré Amadou Gon Coulibaly.

Selon le Chef du gouvernement ivoirien, la 8ème édition du TAC sera l’occasion de prendre des décisions importantes, en vue d’accélérer les chantiers prioritaires dans les domaines des infrastructures routières et de l’électricité.

Amadou Gon Coulibaly a salué à l’occasion, le lancement et la réalisation de chantiers tels que la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya et le projet d’approvisionnement régulier du Burkina Faso en électricité et hydrocarbures par la Côte d’Ivoire.

Cette 8ème Conférence permettra de renforcer le dynamisme du TAC par des réalisations concrètes, a-t-il dit.

Le Traité d’Amitié et de Coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso a été signé en juillet 2008 à Ouagadougou.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ