x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le jeudi 31 octobre 2019 | AIP

Le gouvernement prépare une fiscalité attractive pour les PME dans la loi de finance

© AIP Par Marc Innocent
Séance de travail entre le ministère du budget et le ministère de la promotion des PME
Abidjan le 29 Octobre 2019. Dans le cadre de la promotion des Petites et moyennes entreprises, une séance de travail a eu lieu ce mardi entre le ministère en charge du budget et celui en charge de la promotion des PME. Elle portait sur les réformes en matière de fiscalité des PME.
Le ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo et son collègue de la Promotion des PME, Félix Anoblé ont échangé, mardi, à Abidjan sur les propositions de la direction générale des impôts pour préparer une fiscalité attractive pour les PME dans la loi de finance.

«Nous avons échangé avec le ministre de la Promotion des PME pour cette catégorie d’entreprise. Car certaines d’entre elles se plaignent de ce que les taux qui leur sont imposés ne sont pas les plus optimaux. Donc il fallait que nous réfléchissions pour savoir quelle est la bonne catégorisation des PME », a expliqué le ministre Moussa Sanogo au terme de la rencontre.

Selon lui, la suite des réflexions tiendra compte de la manière dont l’impôt est appliqué aux PME, de la stratégie de sortir ces entreprises du secteur informel et pouvoir les accompagner en vue de leur permettre de grandir et d’aider à la création de richesse et d’emploi.

Tout en se réjouissant des propositions qui permettront de finaliser le travail sur la réforme de la fiscalité des PME dans les plus brefs délais, le ministre en charge du Budget et du Portefeuille de l’Etat a appelé les entreprises à sortir du secteur informel pour bénéficier des avantages qu’offre l’Etat.

«Si vous êtes inconnus des fichiers de l’Etat, vous ne pouvez pas bénéficier des avantages qu’offre l’Etat. Les entreprises formelles ont l’opportunité de grandir car elles ont l’accès plus facile au financement et elles vont pouvoir développer leur activité. Dans les collectivités, elles auront la capacité d’employer davantage les jeunes qui participeront au processus de création de richesse dans le pays », a justifié M. Sanogo.

Satisfait des échanges qui permettront de mettre en place un régime fiscal cohérent, spécifique aux PME et favorable à leur développement, le ministre Félix Anoblé a également saisi l’opportunité pour appeler ces entités à se mettre en règle en vue de bénéficier des avantages de l’Etat, précisant que pour recevoir un accompagnement de l’Etat, il faut contribuer à l’assiette fiscale.

A la suite des échanges, un délai de deux semaines a été proposé au ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et celui de la Promotion des PME pour la finalisation d’une réforme attractive de la fiscalité des PME pour l’année 2020.

(AIP)

bsp/kam/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ