x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Économie Publié le mardi 7 avril 2020 | AIP

COVID 19: Le ministre du Budget confiant de la solidité de l’économie ivoirienne pour faire face aux défis

© AIP Par Marc Innocent
Portefeuille de l`Etat: Rencontre entre le Secrétaire d`Etat Moussa Sanogo et les dirigeants des structures sous tutelle
Jeudi 07 Mars 2019. Abidjan. Rencontre d`échanges entre le Secrétaire d`Etat auprès du Premier Ministre Chargé du Budget et du Portefeuille de l`Etat, Moussa Sanogo et les dirigeants sociaux des entreprises publiques autour du thème "Bilan 2018 et perspectives 2019 pour la gestion du portefeuille de l`Etat. Photo: Moussa Sanogo, Secrétaire d`Etat au Budget et au Portefeuille de l`Etat
Abidjan - Le ministre auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo s’est dit confiant des potentialités économiques de la Côte d’Ivoire pour faire face aux défis liés à la lutte contre la propagation du Coronavirus (COVID) dans le pays, dimanche lors d’un débat télévisé avec son collègue de l’Economie et des Finances et d’autres invités sur le Plateau de la Nouvelle chaine ivoirienne (NCI).

«Comme la Côte d’Ivoire a déjà fait la preuve de sa gestion macro-économique en témoigne de notre déficit budgétaire qui est en baisse, un pays pareil a beaucoup plus de capacité à mobiliser des ressources. La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a déjà fait sa part avec la mise à disposition de ressources. Les montants d’injection de ressources vont excéder 1400 milliards FCFA. Il va falloir les récupérer sur le marché régional. C’est parce que vous avez des Etats de gestion plutôt positifs que vous pouvez lever ces ressources sur le marché régional à un coût faible», a expliqué le ministre en charge du Budget.

A côté de cela, M. Sanogo a estimé qu’avec la souveraineté internationale, les grandes institutions financières et les partenaires au développement sont prêts à accompagner la Côte d’Ivoire pour la mobilisation des ressources pour financer l’ensemble de ces plans.

«Ce n’est pas aisé mais du fait de notre gestion macro-économique, nous devrons arriver à y faire face», a rassuré le ministre.

Concernant la mise en œuvre pour accompagner le secteur privé, le ministre a précisé que la stratégie vise à faire en sorte que les entreprises qui ont plus de difficultés puissent avoir les ressources minimales pour rebondir.

«C’est cet ensemble qui permettra que les uns et les autres puissent avoir un minimum de soutien de l’Etat », a-t-il indiqué.

Face à la situation du COVID 19 avec la réduction de l’activité économique, le ministre a prévenu que les recettes mobilisées seront orientées dans la bonne dépense.

«En économie, il n y a jamais d’effet qui est neutre. Lorsque les activités ralentissent ou s’arrêtent, vos capacités à mobiliser les ressources s’amenuisent. L’Etat, c’est comme le bon père de famille qui avait prévu d’agrandir sa maison pour avoir un peu plus d’aisance et son fils tombe malade. Tout de suite, il va réduire les ressources de son projet pour s’occuper de la santé de son fils malade », a paraphrasé le ministre promettant la relocalisation des dépenses de sorte à pouvoir faire face aux difficultés.

«Il faut que la crise ne soit pas longue et que nous puissions contenir les contrecoups. De façon pratique, nous allons apprécier la sinistralité de chacun des acteurs et des critères seront définis notamment sur l’évolution du chiffre d’affaire en investissement annuel pour voir les entités les plus affectées et de prétendre à une indemnisation de l’Etat», a promis Sanogo.

Dans une adresse à la population, le mardi 31 mars, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a précisé que la projection du taux de croissance pourrait s’établir à 3,6% au lieu de 7,2 %, à cause du Covid 19.

(AIP)

bsp/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ