PUBLICITÉ

Société Publié le dimanche 10 mai 2020 | RFI

Guillaume Soro visé par une plainte en France, pour «assassinat» et «crimes de guerre»

© RFI Par Marc Atigan
Premiere conférence de presse de Soro Guillaume après sa démission de l’assemblée nationale
Abidjan le 15 Février 2019. Conférence de presse de l`Ex Président de l`Assemblée Nationale, Guillaume Kigbafori Soro (Photo) à sa Résidence de Marcory.
Une plainte a été déposée contre Guillaume Soro à Paris ce jeudi 7 mai. Elle émane des avocats de 6 personnes qui se sont constituées parties civiles et accusent l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne de « torture, assassinat et crimes de guerre » pour des faits commis lorsqu’il était le chef des Forces nouvelles entre 2003 et 2011.

Les plaignants, de nationalité ivoirienne et française, affirment que le désormais opposant en exil a « commandité la mort de 5 personnes » lors d’actes visant à asseoir son leadership sur le mouvement. Deux séries de faits sont contenus dans cette plainte.

Parmi les plaignants, il y a la fille d’IB. Ibrahim Coulibaly, tué le 27 avril 2011 à Abidjan, à peine plus de deux semaines après... suite de l'article sur RFI

Articles associés

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ