PUBLICITÉ

Économie Publié le dimanche 29 novembre 2020 | Ministères

Amélioration de l’employabilité des jeunes: bientôt 500 jeunes formés aux métiers de la Mer et de l’industrie

© Ministères Par DR
Amélioration de l`employabilité des jeunes Bientôt 500 jeunes formés aux métiers de la Mer et de l`industrie
Ce jeudi, le Ministère de la Promotion de la jeunesse et de l`emploi des et le Ministère des affaires Maritimes ont signé une convention grâce à l`agence emploi jeune et lArtm. La signature a eu lieu au cabinet du ministre Mamadou Touré, au 5ème étage de l`immeuble CNPS au Plateau
Pour permettre aux jeunes déscolarisés ou peu scolarisés d’apprendre un métier à l’effet d’améliorer et faciliter leur insertion professionnelle, le Ministère de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi des et le Ministère des affaires Maritimes Viennent de renforcer leur partenariat. Ce jeudi, ils ont signé une convention grâce à l’agence emploi jeune et lArtm. La signature a eu lieu au cabinet du ministre Mamadou Touré, au 5ème étage de l’immeuble CNPS au Plateau.

Cette convention qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’axe4 du programme social du gouvernement vise à former 500 jeunes de niveau 3ème dont l’âge varie entre 18 et 40ans aux métiers de la mer et de l’industrie. La formation pratique se tiendra dans les locaux de l’académie de la mer. La formation va durer 6 mois et coûtera 265 millions de frs cfa. 15 métiers ont été identifiés notamment les gestionnaire de stock, chaudronnier, carpentier, tuyauteur, cariste, soudeur, mantenancier nautique, froid et climatisation, sableur peintre, etc.
Les inscriptions ont débuté depuis le 13 novembre et prennent fin le 2 décembre prochain. Deja, selon l’administrateur de l’agence emploi jeune, Jean louis Kouadio, 5000 jeunes sont inscrits sur la plate-forme.

Philippe Legré, ministre des affaires Maritimes a félicité le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi des pour la signature de cette convention cadre.

Pour le ministre Mamadou Touré, cette convention cadre se veut la traduction d’un idéal commun, celui de donner à la jeunesse ivoirienne les armes de son autonomisation et de son épanouissement.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Économie

Toutes les vidéos Économie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ