x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 8 décembre 2020 | AIP

Sept membres du conseil de régulation de l’ARSN prêtent serment

Abidjan- La Cour d’appel du tribunal de justice d’Abidjan-Plateau a enregistré, lundi 7 décembre 2020, la prestation de serment de sept membres du conseil de régulation de l’Autorité de radioprotection, de sûreté et sécurité nucléaires (ARSN), devant le président, le Juge Gnamien Arsène et l’Avocat général Yéo Abel.

Main levée, Kadjo Kouamé (président), Ouattara Djénéba, Famoux Jean, Anthoni Aubin, Ouattara Brouhahima, Diaba Roger et Ochou Delphin ont juré “de bien et fidèlement remplir leurs fonctions et de se conduire, en toute circonstance, en dignes membres de l’ARSN”. Et ce, en présence du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, et de la directrice générale de l’ARSN, Marie Chantal Kouassi Goffri.

Les maîtres de séance ont rappelé à ces “rompus des arcanes des rayonnements ionisants” leur probité et sens de responsabilité qui ont prévalu à leur sélection pour exercer “en toute dignité et loyauté”, dans l’accomplissement de leur mission. « Vous devez dévouer votre vie, votre temps à la réussite de la mission de l’ARSN », a exprimé le président de séance, le juge Gnamien Arsène.

Le président du conseil de régulation, Kadjo Kouamé, a expliqué que le rôle de cet organe est de coordonner la politique des pouvoirs publics sur tout ce qui émet des rayonnements ionisants, notamment de l’installation jusqu’au transport. « Notre rôle va du civil jusqu’à la sécurité et même des normes militaires. Cela veut dire que nous devons réguler, réglementer, contrôler, former et informer et les populations et les utilisateurs », a-t-il indiqué.

« Les sources rayonnements ionisants sont utiles dans plusieurs domaines d’activités, notamment la médecine. L’utilisation de ces sources doit se faire en respectant les normes. Il faut une autorité pour veiller à la bonne utilisation de ces sources. C’est en cela que le conseil qui vient de prêter serment à une mission extrêmement importante, faire en sorte que la Côte d’Ivoire soit sécuriser par toute mauvaise utilisation de rayonnement ionisant surtout qu’elle est entrée dans le développement de la radioactivité », a déclaré le ministre Aka Aouélé.

Les autorités nationales doivent s’assurer que tous les acteurs utilisant des matières nucléaires ou radioactives disposent de mesures de protection et de sécurité suffisantes. Sous l’inspiration de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), l’État ivoirien a créé, par la loi n°2013-701 du 10 octobre 2013 portant sûreté et sécurité nucléaires et protection contre les dangers des rayonnements ionisants, l’Autorité de Radioprotection, de Sûreté et Sécurité Nucléaires, en abrégé ARSN.

gak/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ