x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le samedi 12 décembre 2020 | AIP

Les populations de Dimbokro invitées à ne pas se faire justice (OSC)

Les populations ne doivent pas se faire justice, a invité le coordonnateur général de la Plateforme de la société civile pour la paix et la démocratie (PSCPD), Doumbia Soumahila, estimant qu’elles disposent de moyens pour porter leur affaire devant les juridictions pour faire valoir leurs droits ou demander réparation lorsque ces derniers sont bafoués

A la clôture de l’atelier de renforcement de capacités des acteurs locaux sur les droits de l’homme, la cohésion sociale, les procédures du système judiciaire ivoirien, l’assistance judiciaire et la nécessité d’utiliser les services judiciaires, vendredi 11 décembre 2020, à Dimbokro, M. Doumbia a souligné la nécessité pour les populations de se familiariser avec la justice, d’y accéder sans contrainte et sans être intimidé.

Appelant les populations à s’inscrire dans une dynamique de cohésion sociale et de paix, le coordonnateur général a exhorté à faire confiance à la justice. Il a révélé l’existence de juristes au sein des centres socioéducatifs pour l’écoute et l’orientation sur les questions judiciaires.

Le représentant du préfet de région, Soro Sana qui a clos l’atelier a plaidé auprès de la PSCPD et ses partenaires notamment la coopération allemande GIZ pour que la région du N’Zi bénéficie des différentes formations qu’ils entreprendront au plan national. Plusieurs modules ont meublés la formation qui s’inscrit dans le cadre du projet d’ appui à l’amélioration de l’accès à la justice des populations des régions du Bélier, Iffou, Moronou et du N’Zi.


ik/cmas

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ