x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Art et Culture Publié le mardi 2 février 2021 | AIP

Colonel Pierre Oulatta publie un essai sur les "péchés" de l’Afrique noire

Abidjan, L’officier supérieur de l’armée ivoirienne à la retraite, colonel Oulatta Gaho dit Pierre vient de mettre sur le marché du livre, un essai intitulé, "L’Afrique noire victimes de ses péchés", dans lequel il stigmatise les maux à la base du sous-développement de l’Afrique noire.

Selon le colonel Oulatta, l’Afrique noire a mal négocié les virages de l’histoire du fait surtout de "la nature de ses civilisations" que de la présence de "ses envahisseurs successifs", d'abord les arabo-musulmans puis les européens.

"Elle est donc victime de ses péchés profondément incrustés dans les plis de ses traditions. Dès lors, elle ne saurait se prévaloir de ses turpitudes pour désigner aujourd’hui des boucs-émissaires, coupables de tous ses maux, croyant ainsi réclamer ce qu’elle a perdu", souligne-t-il sur la quatième de couverture.

L’auteur préconise que les Etats d’Afrique noire marchent dans les pas des autres pour assurer leur émergence et ce, "de façon rationnelle et efficace sur les tableaux de la recherche scientifique, technologique" avec pour socle, la démocratie et ses valeurs en vue de franchir les différents paliers du développement.

L’ouvrage a été préfacé par Dr Oswald Padonou. Dans son argumentaire, il pointe plutôt du doigt cette génération qui observe les tribulations des Etats africains dont la plupart des gouvernants et hauts fonctionnaires se révèlent comme de véritables colons noirs pour les peuples qu’ils dirigent, "des égoïstes dominateurs, absurdes prédateurs, violents despotes qui assombrissent le présent et obstruent l’avenir de millions d’africains.

L’œuvre littéraire, écrite par cet ancien officier supérieur des armées, met à nu les maux de cette partie du continent africain dont la prévalence de la démocratie et l’Etat de droit y restent embryonnaires.

« L’Afrique noire victimes de ses péchés", comprend 292 pages et est publiée aux éditions L’Harmattan Côte d’Ivoire. Dans sa structure, il comprend une préface, un préambule, une introduction, un développement en 12 chapitres, une conclusion, une table de cartes et une table d’illustrations photographiques et bibliographiques.

(AIP)

fmo

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Art et Culture

Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ