PUBLICITÉ

Société Publié le jeudi 11 mars 2021 | AIP

Décès du Premier ministre Hamed Bakayoko : des infrastructures vandalisées à Séguéla

© AIP Par DR
Période électorale : le préfet de Séguéla s’insurge contre l’absence de certains directeurs et chefs de service à leur poste
Séguéla – Des infrastructures ont été vandalisées, dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 mars 2021, suite à l’annonce du décès du Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, dans la ville de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou) dont il était originaire et le député en exercice.

Aux quartiers Bakayoko et Rymer, des hordes de jeunes, scandant le nom du défunt, ont détruit plusieurs compteurs d’eau tout le long de leur parcours, avant de s’en prendre à des habitations et services, dont le bureau régional de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), en jetant des pierres dans les cours ou sur les toits.

Au centre-ville, des blocs de béton mis par la mairie pour fluidifier la circulation routière ont été soit détruits, soit désorganisés, quand cela ne pouvait être saccagé.

La remise en place est faite par des éléments de la gendarmerie nationale dont un cargo est posté sur le boulevard Alassane Ouattara pour parer à toute éventualité.

Des panneaux d’affichage ont été également arrachés ou pliés jusqu’à même le sol, quand le fer est assez résistant.

Le Premier ministre, ministre de la Défense et maire d’Abobo, Hamed Bakayoko, est décédé dans la soirée du 10 mars en Allemagne des suites d’un cancer, rappelle-t-on.

kkp/ask

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ