PUBLICITÉ

Necrologie Publié le lundi 15 mars 2021 | AIP

Le décès d’Hamed Bakayoko est "une grande perte pour la Côte d’Ivoire et l’Afrique" (Président Malien)

© AIP Par DR
Le président de la transition malienne Bah N’Daw
Le président de la transition malienne Bah N’Daw, a indiqué que le décès du premier ministre, ministre la défense, Hamed Bakayoko, est une perte pour la Côte d’Ivoire et l’Afrique, rapporte l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP).

"J’ai appris avec beaucoup de tristesse le rappel à Dieu de votre Premier ministre M. Hamed Bakayoko, survenu ce mercredi 10 Mars 2021.Cette disparition est une grande perte pour la Côte d’Ivoire et pour l’Afrique", a-t-il indiqué.

"En cette douloureuse circonstance, je voudrais vous adresser à vous, à la famille du défunt et au Peuple ivoirien, au nom du Peuple malien, de son Gouvernement et en mon nom propre, mes condoléances les plus émues. Puisse Allah accueillir le défunt dans son paradis ! Amen !”, a-t-il ajouté.

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi 10 mars 2021, le décès du premier ministre, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. Il est décédé en Allemagne, des suites d’un cancer, deux jours après son 56ème anniversaire.

Hamed Bakayoko, qui vient d’être réélu député de Séguéla (Nord-Ouest de la Côte d’Ivoire) aux législatives du 06 mars 2021, s’était rendu à Paris le 18 février 2021 pour des soins.

Né le 08 mars 1965 à Abidjan, il a été nommé Premier ministre, le 30 juillet 2020 et ce, trois semaines après le décès, le 08 juillet 2020, du chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly.

sdaf/tm

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ